AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Harrington Aylce - Ne te résous jamais à t'oublier


Aller à la page : 1, 2  Suivant

Harrington Aylce
Appartient à la maison ∆ Gryffondor
avatar
POUR EN SAVOIR PLUS
Harrington Aylce - Ne te résous jamais à t'oublier ϟ Mar 16 Mai - 14:06


Harrington Aylce

« Il te faudra apprendre à exister »
Nom :
Harrington
Prénom :
Aylce
Date et lieu de naissance :
Hastings, le 16 mai 1994
Nationalité :
anglaise
Origine(s) :
mère coréenne, père coréano-anglais (anglais par son propre père et coréen par sa mère… je sais, c’est compliqué)
Sexualité :
pansexuelle
Statut de sorcier :
sang mêlé
Patronus :
jument blanche
Épouvantard :
son père, mort après avoir été torturé et qui la fixe
Don inné :
voyance
Année de scolarité :
cinquième année
Personnalité :
Lee Ji Eun (IU)
Mon histoire avant Poudlard
« Il était une fois », c’est comme ça qu’une histoire commence.
Je me souviens de la plage, de l’odeur de la mer, du soleil qui perce à travers les nuages, des ruines du château attaqué par Guillaume le Conquérant – en octobre 1066, le jour m’échappe tout le temps – du ‘‘parc d’attractions’’ sur les contrebandiers avec leurs squelettes qui s’animent, de la jetée abandonnée. Je me souviens du sourire de mon père, alors qu’il nettoyait la photo de ma mère. Je me souviens de la voix de mon père qui me raconte comment il a rencontré ma mère, comment, le jour où il l’a demandée en mariage, elle lui a annoncé qu’elle était une sorcière et qu’il s’est contenté de sourire et de reposer la question. Je me souviens de mon père qui me raconte comment, lorsque la guerre a commencé, nous avons dû déménager, nous éloigner de Hastings pour vivre dans une maison secrète, protégée par des sortilèges, à la lisière de la forêt et au bord de l’eau. Je me souviens du jour où mon père s’est énervé en me criant que maman ne reviendrait jamais, qu’elle nous avait abandonnés. Qu’on nous l’avait volée. Ce jour-là, du haut de mes six petites années, j’ai promis à mon père de ne jamais le quitter. Il s’est calmé en m’entendant, même s’il pleurait toujours. Je me souviens qu’il m’a répété qu’il m’aimait, en boucle, en me serrant contre lui. Comme s’il avait peur que je ne disparaisse, moi aussi.
Je n’ai qu’un seul souvenir de ma mère. C’était après un cauchemar, j’en ai toujours fait souvent, ou bien des rêves qui me dérangeaient car je ne les comprenais pas mais j’avais le sentiment qu’ils n’étaient pas de simples rêves. Je me souviens de maman assise au bord de mon lit, de sa douce voix qui m’explique que je vois l’avenir, mais aussi le passé et parfois le présent qui se déroule ailleurs. Qu’elle aussi elle l’a, depuis sa naissance et moi depuis la mienne. Que c’est normal. Qu’il ne faut pas avoir peur, que ce don n’est pas là pour me faire du mal mais qu’il faut que je le travaille. J’ai oublié le visage de ma mère mais je n’ai jamais oublié ses paroles.
Maman n’a jamais vraiment été dans mes souvenirs. Elle est morte durant la Guerre – avec un ‘‘g’’ majuscule, selon papa –, la même année que la destruction de Poudlard. J’avais 4 ans. Le seul souvenir que j’ai, de cette année-là, c’est d’avoir ouvert la porte à deux sorciers du ministère. J’avais froncé les sourcils, je ne comprenais pas comment ils avaient pu trouver la maison, elle était bien cachée. Je me souviens que le plus jeune s’était accroupi devant moi et m’avait demandé où était mon papa. Je ne lui ai pas répondu. Il ne fallait pas parler aux inconnus. Je lui ai claqué la porte au nez. Cinq minutes plus tard, mon père s’excusait abondamment tandis que le deuxième homme – celui qui n’avait pas été blessé – riait de bon cœur. Dix minutes après les excuses de mon père, c’était aux hommes de s’excuser, et je ne comprenais pas. Je n’ai pas compris lorsque le plus jeune sorcier m’a dit que maman ne reviendrait plus. Je n’ai compris ce qui se passait que deux ans plus tard, étrangement.
Ma mère était la sorcière de son couple, mais cela n’a jamais dérangé mon père. Au contraire, il a écouté toutes ses histoires, il riait lorsqu’elle lui parlait des bêtises qu’elle avait faites à Poudlard. Maman était une Serpentard. Je sais qu’elle ne s’entendait pas bien avec sa famille et qu’elle ne leur a plus parlé après s’être mariée à mon père. Mon grand-père est mort la même année qu’elle. Ma grand-mère n’a jamais fait parti de ma vie. Papa, lui, n’avait plus de parents depuis longtemps. Je ne connais pas tous les détails mais j’ai compris l’essentiel : je n’ai que lui. Il est toute ma vie, ma seule bouée de sauvetage dans ce monde. La seule personne à m’aimer, sans conditions.
Petite, j’aimais le regarder faire des choses de Moldu comme le jardinage, la cuisine, le ménage. Je riais en le voyant se casser la tête pour recoudre un trou dans mes chaussettes. Ce n’est qu’en arrivant à Poudlard que j’ai compris combien j’avais vécue séparée du monde. Mon père m’a appris l’anglais, les mathématiques, le français mais pas le coréen, car maman était la seule à le parler. Papa m’a appris les sciences, la physique, l’astronomie, l’Histoire – moldue et des sorciers –, la géographie,… Je n’ai jamais vraiment quitté la maison car il avait peur de me perdre. Il ne pouvait pas me protéger, il ne pouvait pas m’aider lorsqu’il s’agissait de magie car même s’il la comprenait un peu, il ne pouvait pas l’utiliser. Et ça lui faisait peur. Alors il m’a élevée dans un cocon de bonheur et d’innocence.
Mais ça ne m’a jamais plu, j’ai fini par me battre contre lui, contre ce qu’il m’imposait, j’essayais d’être moi-même, de faire ce que je voulais, mais ça ne marchait pas. Je n’avais pas le droit d’utiliser de la magie car mon père n’aimait pas ça. Il se sentait inférieur et, surtout, ça lui rappelait maman qu’il aime toujours et dont il n’a jamais accepté la disparition. Je me suis rendue compte combien mon attitude le blessait, moi qui était le dernier vestige de la présence de ma mère, à part les nombreuses photos. Alors j’ai arrêté d’essayer de me libérer, je l’ai laissé faire ce qu’il voulait. Et j’ai attendu patiemment que Poudlard, qui avait rouvert ses portes, m’envoient sa lettre. C’était désormais ma seule porte de sortie, le seul endroit où je pourrai enfin être une sorcière.
Lorsque j’ai reçu ma première lettre pour Poudlard, il n’a même pas marqué de surprise, il s’y attendait, et m’a serrée contre lui en me disant combien il m’aimait et combien il était fier de moi. Moi j’avais peur. J’allais le quitter. J’allais partir ailleurs, loin. Qu’allait-il faire, sans moi ? Qu’allait devenir mon père qui vieillissait ? Qu’allait-il faire, tout seul dans notre petite maison au bord de l’eau et à la lisière de la forêt ? Mais je voulais aller à Poudlard. Je voulais arpenter les mêmes couloirs que ceux qu’avait arpentés ma mère, des dizaines d’années plus tôt. Alors j’y suis allé. J’ai fait les courses nécessaires avec mon père, j’ai choisi moi-même un chat – Stan – qui est devenu la deuxième créature vivante la plus importante dans ma vie, après papa. Puis je suis allée à Poudlard. Et c’était aussi bien que dans les histoires de mon père, c’était peut-être même encore mieux. L’école était merveilleuse, les cours beaucoup plus intéressants que ce que je n’ai jamais pu étudier jusque-là. La seule déception aura été ma maison. Gryffondor. Presque l’ennemi juré de la maison de maman, là où j’espérais être. Mais ça ira… N’est-ce pas ?
Bon, j’avoue avoir du mal à me faire à dormir dans une tour, surtout les soirs de tempête. L’odeur de la mer me manque beaucoup mais j’arrive à faire avec. Je n’ai pas le choix. Puis, l’école, les cours, les professeurs et les élèves sont tellement merveilleux… J’ai enfin appris à un peu mieux comprendre et maîtriser mon don. Je sais que je suis bien en retard sur ces plans-là comparée à d’autres personnes mais je n’ai jamais eu qui que ce soit pour m’expliquer. Maman est morte bien avant que je ne sois suffisamment âgée pour le travailler, papa ne l’a jamais vraiment bien compris et en a toujours eu peur. J’ai essayé de le travailler de mon côté mais j’ai eu du mal. J’arrive désormais à mieux comprendre ce que je vois mais surtout à vivre avec, à ne pas changer le futur lorsque je le vois, à ne pas profiter de ce don pour faire n’importe quoi. Ces choses ont beau m’être dévoilées, elles ne doivent pas m’influencer. J’ai attendu que mon père soit suffisamment prêt à m’annoncer que j’ai eu une petite sœur, une fois, qui est morte en moins d’une semaine, alors même que je l’avais vu bien plus tôt. J’ai laissé papa se tordre sa cheville, même si je l’avais vu arriver. Ce qui doit arriver arrivera. J’espère juste ne jamais avoir à faire le choix entre sauver mon père de sa mort et le laisser mourir…
Poudlard m’a offert la paix pour beaucoup de choses mais surtout par rapport à ma mère, à son passé qu’elle n’a jamais pu me raconter. Une partie de nos vies est commune, maintenant. Poudlard m’a aussi permis d’enfin embrasser mes pouvoirs que j’avais toujours plus ou moins enfermés en moi. Je n’ai jamais grandi dans le monde des sorciers, j’ai toujours dû faire attention à ce que je faisais, à mes pouvoirs et surtout à garder le contrôle, pour ne pas blesser mon père. Ainsi, je suis sans doute une des personnes qui maîtrisait le mieux ses pouvoirs, en arrivant à Poudlard mais aussi sans doute celle qui a le moins l’habitude de les utiliser, en dehors des nés moldus. Mais ce n’est pas grave, j’ai appris à faire avec, à changer, à devenir une vraie sorcière. A embrasser mon héritage sorcier, la seule chose qui me reste de ma mère, même si papa dit que je lui ressemble énormément.
Je suis en cinquième année, maintenant. Cela fait plus de quatre ans que je suis à Poudlard. Je ne vois que rarement mon futur, plutôt celui des autres mais j’espère qu’à l’avenir, je n’oublierai pas la première fois que j’ai embrassé un garçon dans une classe vide, ni cette fois où j’ai embrassé une fille et l’ai laissée passer sa main sous ma jupe, le cœur battant à tout rompre dans ma poitrine. J’aimerai me souvenir à jamais de ma chambre dans la tour de Gryffondor, de mon professeur de sortilèges que j’admire et qui m’a donné envie de faire la même chose que lui, plus tard. J’espère ne jamais oublier mes journées passées à la librairie ou dans le parc ou à regarder un match de Quidditch, tous ces moments de bonheur que m’ont apportés mes journées à Poudlard, en découvrant un nouvel environnement, un nouveau monde…
Je me suis éloignée de mon père, depuis que je suis arrivée à Poudlard, c’est indéniable. Mais c’était inévitable, il m’étouffait trop et je suis heureuse, ici. Je suis libre. Cependant, lorsque j’ai été pour la première fois face à un épouvantard, j’ai compris que j’avais tort. Lorsque la chose s’est transformée, je me suis préparée à faire face à des araignées, ma plus grande phobie qui m’a appris à découvrir les crises de panique. Mais le cadavre de mon père était là, les membres formant des angles anormaux, aucune trace de blessure mais je savais, au plus profond de moi, que c’était la magie qui avait fait ça. Mais le pire c’était son regard. Son regard rempli de haine et de honte, braqué sur moi. J’étais celle qui avait fait ça, c’était de ma faute.
D’autres élèves étaient là, lorsque c’est arrivé, mais personne n’a fait de commentaire, même si j’étais sans doute celle avec l’épouvantard le plus morbide. Je n’en ai plus jamais reparlé, à personne, j’essaye d’enfouir cet élément de ma vie au plus profond de moi, même si je sais ce qu’il signifie. Mon père a beau avoir épousé une sorcière et avoir vécu avec la magie depuis, il ne l’a jamais réellement acceptée et je le sais très bien.
Il m’aurait sans doute beaucoup plus aimée si je n’avais pas été une sorcière.
Compléments d'informations...
∆ Ma baguette :
Votre baguette magique est en bois d’
if
. Elle mesure
12,25
centimètres, et contient
un crin de licorne
.
∆ Quel animal de compagnie avez-vous choisi ? :
Un chat blanc avec des rayures marrons, grises et noirs qui s'appelle Stan et a la queue tordue (malformation) et les yeux bleus et qui est un peu gros mais il optimise sa surface caressable car il ne vit que pour qu'on lui gratouille la tête ou le ventre... Oh et il est croisé, possiblement avec un siamois quelque part (d'où la queue tordue et les yeux bleus)
∆ Quel métier souhaitez-vous exercer plus tard ? :
professeure de sortilèges
Derrière le sorcier...
Pseudo :
Riri
Où as-tu découvert le forum ? :
top-site ! (je votais pour un autre forum et le nom du votre m’a trop intrigué (HPpowaaaaaa) et j’ai cliqué et oh que c’est joli et en plus y’a une jolie femme en bannière et… j’ai mourut ;w;
Que penses-tu du forum ? :
il est méga beau omg et les gens ont l’air cool, j’étais juste un peu triste qu’il y ait pas de scénarios féminin (ouais, j’avais envie de jouer un scénario, de base, mais je voulais jouer une fille du coup ben j’ai changé d’idée xD (je suis une flemmarde professionnelle)) ni même de scénarios du forum mais je peux comprendre ce choix ! C’est juste que du coup j’ai été obligée d’utiliser mon cerveau xD Aussi, je me permets de faire remarquer que le lien du contexte sur la PA ne marche pas, je crois qu'en fait il mène à un forum test...? xD
Quelque chose à dire à tes camarades / professeurs ? :
j’suis mignonne et gentille et pas du tout régulière dans ma présence mais je suis en vacances (pourl’instant) et je vous aime et aimez-moi ?

Revenir en haut Aller en bas
Harrington Aylce
Appartient à la maison ∆ Gryffondor
avatar
POUR EN SAVOIR PLUS
Re: Harrington Aylce - Ne te résous jamais à t'oublier ϟ Mar 16 Mai - 14:07

J'en appeeeeeeeeelle aux forces de l'univers

Revenir en haut Aller en bas
Directeur de Poudlard
Professeur à Poudlard ∆
avatar
POUR EN SAVOIR PLUS
Re: Harrington Aylce - Ne te résous jamais à t'oublier ϟ Mar 16 Mai - 14:07

Le membre 'Harrington Aylce' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Choixpeau' :

Revenir en haut Aller en bas
Nakamura Ryûhei
Appartient à la maison ∆ Serpentard
avatar
POUR EN SAVOIR PLUS
Re: Harrington Aylce - Ne te résous jamais à t'oublier ϟ Mar 16 Mai - 14:28

Bienvenue

Très bon choix de vava ! ♥

Si je me base sur ton épouvantard, j'ai peut-être une idée pour un lien Enfin, à voir si tu veux bien de moi bien sûr
Sinon ton pseudo me perturbe, je suis sûr de l'avoir déjà vu sur un autre forum (m'enfin bon, c'est peut-être mon cerveau qui me joue des tours aussi XD)

En tout cas, j'espère que tu te plairas ici et bonne chance pour terminer ta fiche

Revenir en haut Aller en bas
Harrington Aylce
Appartient à la maison ∆ Gryffondor
avatar
POUR EN SAVOIR PLUS
Re: Harrington Aylce - Ne te résous jamais à t'oublier ϟ Mar 16 Mai - 14:31

Merciiiiiii ♥
Alors, le pseudo... Je tourne sur les RPGs depuis pas mal de temps du coup il est tout à fait possible qu'on se soit déjà croisé quelque part xD Et après passage sur ta fiche je crois que je sais où... (a) Et du coup d'autant plus que je veux de toi, je te dirai jamais non 8D
Et encore merci, j'ai bientôt fini l'histoire normalement

Revenir en haut Aller en bas
Nakamura Ryûhei
Appartient à la maison ∆ Serpentard
avatar
POUR EN SAVOIR PLUS
Re: Harrington Aylce - Ne te résous jamais à t'oublier ϟ Mar 16 Mai - 14:44

Je sais, le flood, c'est mal, sur une fiche de présentation ;_;

Après avoir regarder sur les autres forums où je suis, je t'ai enfin démasqué afufu (enfin normalement XD)~  (faut dire qu'une member list sur un fow, ça aide bien XD)
Et je suis contente si tu acceptes un lien~

J'ai hâte de lire ton histoire du coup

Revenir en haut Aller en bas
Ivanov Ilyès
Appartient à la maison ∆ Serpentard
avatar
POUR EN SAVOIR PLUS
Re: Harrington Aylce - Ne te résous jamais à t'oublier ϟ Mar 16 Mai - 14:48

Oooh ! Une jolie demoiselle ! Bienvenue à toi sur le forummm ! Je suis contente de voir de nouvelles têtes sur WL ! Ce forum mérite plein d'activité ! eheh. Bon courage pour faire ta fiche et faire fonctionner ton cerveau aussi, vu que de base tu voulais un scénario !



   
With every day it get's better

©BESIDETHECROCODILE

Revenir en haut Aller en bas
Wang Alexander
Appartient à la maison ∆ Serpentard
avatar
POUR EN SAVOIR PLUS
Re: Harrington Aylce - Ne te résous jamais à t'oublier ϟ Mar 16 Mai - 15:08

UNE FEEEEEMME !
CA FAIT TELLEMENT PLAISIR DE VOIR DE NOUVELLES TETES ! j'en suis toute émue
ET UNE GRYFFONDOOOOR !
En tout cas, si tu parviens à être prof de sortilèges, Alex sera du genre à te dire "OUIII VAS YYYY" tellement il est doué dans cette matière et qu'il trouve ça cool les sortilèges

pour le lien du contexte, j'irai voir ça avec Momo histoire de pas laisser ça XD

En tout cas, bon courage pour la fichette, Bienvenue parmi nous, bon choix de vava, et éclate toi bien sur WL

Revenir en haut Aller en bas
Harrington Aylce
Appartient à la maison ∆ Gryffondor
avatar
POUR EN SAVOIR PLUS
Re: Harrington Aylce - Ne te résous jamais à t'oublier ϟ Mar 16 Mai - 15:28

@ Ryûhei HAAAAAAAN LE NUAGE FLOODER C'EST PAS BIEEEEEN  
Je tiens à dire que je t'avais démasqué avant...  
Et du coup, tu disais avoir hâte de lire mon histoire... eh bien elle est finie, bonne lecture

@ Ilyès sentirai-je une pointe de moquerie dans ce message...? 8D
Merci, en tout cas ♥

@ Alexander ouais, une femme, parce que j'aime quand les choses sont équilibrées et que je joue déjà deux mecs ailleurs et une autre fille et... voilà xD
Et ouais, gryffondor... THE déception de la journée je t'avoue xD MAIS BON ! On va faire avec èwé
Nan mais les sortilèges c'est la vie, on est d'accord *.* Mais du coup Aylce sera ravie de lui enseigner à l'avenir
Et merci pour tout  
(au fait... comment vous dire combien j'aime vos smileys...?  (omg vous l'avez nommé "miam" ???????? xD))

Revenir en haut Aller en bas
Wang Alexander
Appartient à la maison ∆ Serpentard
avatar
POUR EN SAVOIR PLUS
Re: Harrington Aylce - Ne te résous jamais à t'oublier ϟ Mar 16 Mai - 15:36

Tu pourras toujours changer de maison plus tard si jamais Gryffondor ne te convient toujours pas (oui oui y'a un sujet rien que pour ça, mais ça coute assez cher en point XD)
( contente que nos smiley te plaise XDDD et d'ailleurs merci encore pour les compliments concernant le fofo et le graph et tout, c'est momo qui sera ultra contente aussi )

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
POUR EN SAVOIR PLUS
Re: Harrington Aylce - Ne te résous jamais à t'oublier ϟ


Revenir en haut Aller en bas

Harrington Aylce - Ne te résous jamais à t'oublier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Ce que vous n'oserez jamais porter
» Sous-marin DORIS disparu 8/5/1940
» [Divers - Les classiques] LE CROISEUR SOUS-MARIN SURCOUF
» Un sous-marin chinois heurte un sonar remorqué US
» quelqu'un a un model de reçu sous Excel (ou autre)

 ::  :: Cérémonie de répartition :: Gryffondor