AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Once upon a time ... |Pv Ryûhei ♥|


Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ivanov Ilyès
☽ Apprenti sorcier
avatar
POUR EN SAVOIR PLUS
Once upon a time ... |Pv Ryûhei ♥| ϟ Jeu 20 Avr - 18:41

       
Once upon a time ...

   
- Ryûhei — Ilyès -

   

Quand notre coeur fait Boum - Tout avec lui dit Boum - Et c'est l'amour qui s'éveille.

   Allongé sur son lit, Ilyès fixait le plafond sans grand intérêt. Cela était un jour spécial pour lui, aujourd’hui. Il ignorait s’il pensait à lui ou non. En même temps, il y avait plusieurs années maintenant, qu’ils n’étaient plus ensemble. Cela pouvait se comprendre que son esprit ne pense plus à lui. Soupirant doucement, le serpentard ferma lentement les yeux. Il pouvait essayer de profiter de cette journée de repos pour penser à rien. Du moins … Ce fameux « rien » n’était pas le mieux. Cela le faisait parfois encore souffrir, ce souvenir passé, ce moment de bonheur qui n’était plus présent. Il avait l’impression qu’il avait tout fait foirer entre eux. Depuis plusieurs nuits, il ne cessait de se voir en cauchemar en train de s’en prendre à cet homme. Cet homme qu’il n’avait jamais connu et qui était père. Son père. Comment pouvait-il se le pardonner ? Cela était impossible de ne pas se sentir mal, de ne pas se sentir coupable d’un meurtre. Surtout que lorsqu’on connait la famille d’Ilyès et leurs penchants vers la magie noire et les mangemorts. Pour lui, cela était simple. Il était le fautif de ce crime, même si cela était indirect. Il n’était pas le criminel, mais il n’avait pas pu s’empêcher de se mettre en tête que cela était de sa faute.

Soupirant lentement les images qui venaient à ses paupières closes n’avaient rien de plaisant. Il n’arrêtait pas de revivre ce moment difficile de leur rupture. Il ne savait plus exactement comment cela c’était passé. C’était assez flou dans son esprit. Mais une chose était sûre, cela n’avait pas été plaisant. Soufflant de nouveau, le jeune homme rouvrit les yeux et il s’allongea sur son côté gauche alors que son chat Slow vient devant son nez en ronronnant. Rapidement l’animal vint mettre son corps contre le visage de son bipède. Mangeant quelques poils gris du chartreux, Ilyès se mit à rire un peu avant de taquiner l’animal. Bien sûr, cela n’avait pas l’air de plaire au félin qui lâcha un long miaulement plaintif. Ricanant un peu, il attrapa le corps du chat pour le faire s’allonger contre lui. Slow se laissa faire et vint coller sa tête contre celle du brun en ronronnant de plus belle. Serrant et caressant tranquillement son animal de compagnie, le jeune homme adorait sa boule de poil, déjà cinq ans… Son petit chat était devenu un grand. Les premiers jours au château avait été plus facile avec cette toute petite boule de poil. Maintenant à le regarder, c’était surtout un long chat très fin qui prend énormément de place dans le lit. Souriant il frotta son nez entre les oreilles de son animal de compagnie. Ah ! Ce qu’il pouvait aimer son matou.

Restant un long moment avec son chat à rêvasser et le câliner, il finit par se lever quand Slow décida de le quitter pour aller manger. Il s’étira un long moment avant de se lever de son lit. Rester ici n’allait pas l’aider. Attrapant sa veste au couleur de sa maison, Ilyès sortit enfin de sa chambre. Il avait besoin de prendre l’air. Il savait parfaitement où se rendre. Il y avait un lieu bien précis qu’il souhaitait voir. Marchant tranquillement, le jeune homme avait glissé sa baguette dans la poche arrière de son jean. Les cheveux plutôt en bataille, Ilyès n’avait pas l’attention de parler à quiconque, même son ami Clovis ne réussit pas à le faire se stopper. En arrivant vers le lac, Ilyès ne put s’empêcher de froncer les sourcils en voyant une silhouette connue aux bords de l’eau. Ryûhei, il était là. C’était un pur hasard ou est-ce qu’il était venu ici en sachant pertinemment la date ? Sentant son cœur se serrer légèrement, le serpentard soupira doucement. Bon sang, si seulement il avait la chance de faire un bon dans le temps pour revenir l’embrasser au bord du lac pour la première fois. Il y a des choses qu’il voudrait changer, mais vivre leur histoire de nouveau … Cela serait vraiment magique. Aujourd’hui était donc leur date anniversaire de leur premier baiser ici. Ryûhei était si particulier qu’il se souvenait parfaitement des dates importantes de leur relation. S’avançant vers lui, Ilyès s’arrêta debout à côté de lui. « Salut. » Il avait des cours autour de Ryûhei mais il avait l’air un peu dans ses pensées. Souriant en coin, cela amusa doucement le jeune homme. « Tu bosses quel cours ? » Cela était étrange de parler aussi normalement avec lui.
   
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 760 WORDS.

 



   
With every day it get's better

©️BESIDETHECROCODILE

Revenir en haut Aller en bas
Nakamura Ryûhei
☽ Apprenti sorcier
avatar
POUR EN SAVOIR PLUS
Re: Once upon a time ... |Pv Ryûhei ♥| ϟ Ven 21 Avr - 10:27

Once upon a time…
Ivanov Ilyès & Nakamura Ryûhei

Donne-moi tes mains que mon coeur s'y forme, s'y taise le monde au moins un moment. Donne-moi tes mains que mon âme y dorme, que mon âme y dorme éternellement… ••• Alors plongé dans son livre d’astronomie, Ryûhei tentait pour la énième fois de rédiger le devoir que son professeur lui avait demandé. Mais depuis le début de la matinée, il ne parvenait pas à se concentrer sur autre chose qu’un souvenir qui venait obséder son esprit. Cette journée était en effet particulière à ses yeux puisqu’elle marquait le moment où il avait pour la première fois sceller ses lèvres à celles d’Ilyès, l’homme qui faisait battre son cœur, et ce encore aujourd’hui. Il n’avait jamais réussis à l’oublier, même après leur séparation. Et le fait qu’ils soient tous deux étudiants en cinquième année à serpentard rendait leur rupture bien plus douloureuse, étant donné qu’ils devaient se côtoyer à longueur de journée. Et c’était seulement quand arrivait l’heure de la nuit qu’ils se séparaient définitivement, quand chacun partait dormir dans son dortoir respectif. Au fond, cela n’était pas plus mal. Il n’aurait pas supporté l’idée de se trouver à quelques mètres de l’homme pour qui il éprouvait des sentiments, sans pouvoir exprimer tout l’amour qu’il ressentait pour lui…

Soupirant longuement, l’étudiant referma brusquement son ouvrage d’astronomie et attrapa ses affaires avant de se diriger vers la porte de sortie de la salle commune de serpentard. Une fois dehors, il marcha sans avoir de destination précise. Et il était si plongé dans ses réflexions qu’il remarquait à peine qu’il bousculait quelques élèves se trouvant sur son chemin. Quand il s’extirpa enfin de ses pensées, il s’aperçut qu’il se trouvait à l’extérieur du château, face au lac où grouillait nombre de créatures magiques en ses eaux. Forcément… Ses jambes avaient choisis de le mener ici, à l’endroit même où il avait embrassé pour la première fois Ilyès, comme si son corps voulait le faire souffrir en lui rappelant qu’ils étaient dorénavant séparés et que leur amour était à présent consumé. Tout en s’injuriant lui-même, il continua néanmoins son chemin pour aller installer contre un arbre qui se trouvait non loin du lac.

Posant ses livres et tout son nécessaire pour travailler, Ryûhei finit par se replonger dans son devoir d’astronomie, accompagné des quelques bruits environnants et du vent qui commençait à le caresser doucement, le faisant légèrement frissonner. Mais il ne parvenu pas à se concentrer. En même temps, il n’aurait jamais dû venir ici, sur les bords de ce lac qui représentait un souvenir douloureux aujourd’hui. Penchant la tête en arrière, l’étudiant observait pensivement le ciel qui lui faisait face, alors assailli par divers souvenirs qui lui vinrent à l’esprit. Il se souvenait désormais de sa première rencontre, si l’on peut la nommer comme telle, avec Ilyès, le jour de la rentrée. Le choixpeau venait à peine de lui donner le nom de sa maison qu’il avait rejoint ses nouveaux camarades. Et le sourire que lui avait adressé Ilyès le jour de la cérémonie de répartition était le seul souvenir qui lui était resté. Il se souvenait des cours qu’ils avaient passés ensembles, de leurs mains qui s’étaient quelque fois involontairement effleurées, de leur regard qu’ils s’étaient échangés, de ces baisers, de ces caresses qui l’avaient tant fait frissonner de désir et de plaisir… Des mots d’amour qu’ils avaient soufflés l’un à l’autre pour exprimer tout l’amour qu’ils ressentaient.

Un sourire doux s’était alors dessiné inconsciemment sur le visage de Ryûhei, mais il fut rapidement remplacé par un sentiment de colère. Même s’il n’en avait gardé que de vagues réminiscences, il se souvenait de leur rupture, des larmes qui avaient roulé sur son visage, de ses supplications, du vide qu’il avait ressenti en se sentant abandonné par l’homme qui avait pris son cœur et qui était la seule personne à pouvoir lui redonner goût à la vie. Il se souvenait des larmes de rage et des poings qu’il avait serrés quand il avait aperçu Ilyès dans les bras d’une femme, quand il les avait vus amoureux. Il se souvenait de la colère qui l’avait alors envahi, des pleurs qu’il avait tenté de cacher le soir pour ne pas éveiller son voisin de chambre…

Une voix retentit soudainement derrière Ryûhei, le faisant légèrement sursauté. C’était sa voix. Il n’avait pas besoin de se retourner pour le vérifier. Se mordant doucement la lèvre inférieure, l’étudiant tourna finalement la tête vers Ilyès, qui arborait un léger sourire en coin. « S… salut… » Plongeant son regard dans le sien, il sentit son cœur accélérer légèrement sa cadence et il ne pu s’empêcher de l’observer silencieusement, le trouvant toujours autant magnifique qu’avant, voire même plus. « Je… L’astronomie… Sur le devoir que l’on doit rendre… » Se mordant un peu plus la lèvre, il baissa légèrement la tête pour fuir son regard et remarqua qu’il avait sévèrement froissé un parchemin, certainement après s’être souvenu d’Ilyès dans les bras de cette fille. Desserrant rapidement son poing, le serpentard soupira à nouveau doucement. « Enfin… Du moins, j’essaye… même si je n’arrive pas à me concentrer aujourd’hui… » Il n’avait pas envie de le faire culpabiliser. Mais il n’avait pu s’empêcher de lui rappeler le jour qu’il était, même s’il était persuadé que son vis-à-vis ne l’avait pas oublié non plus. Posant à nouveau son regard sur Ilyès, l’étudiant posa une question pour essayer de combler le silence entre eux. « Clovis n’est pas avec toi ? » Bien qu’il ne connaisse que de vue cet étudiant, il ne parvenait pas à l’apprécier du fait de sa complicité avec Ilyès. Sa jalousie reprenait toujours le dessus quand il les apercevait tous les deux…© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas
Ivanov Ilyès
☽ Apprenti sorcier
avatar
POUR EN SAVOIR PLUS
Re: Once upon a time ... |Pv Ryûhei ♥| ϟ Ven 21 Avr - 19:11

       
Once upon a time ...

   
- Ryûhei — Ilyès -

   

Quand notre coeur fait Boum - Tout avec lui dit Boum - Et c'est l'amour qui s'éveille.

   L’air frais le fit frissonner un bref instant alors qu’il soupirait lentement. Cela lui faisait étrange de parler à Ryûhei en ce jour. C’était même très perturbant, il avait beau le regarder le plus discrètement possible du coin de l’œil, il avait du mal à savoir s’il était ici par pur hasard ou non. Hum. Non, il ne pouvait plus penser à lui, après tout, il avait dû faire avec. Il devait lui en vouloir d’avoir rompu de la sorte avec lui. Pourtant, dès qu’il le regardait, Ilyès ne pouvait s’empêcher d’éprouver quelque chose pour lui. Comme-ci tout son amour pour lui ne c’était pas avoué vaincu. Comment raisonner son cœur ? Son cerveau avait réussi à le mettre sous silence un certain temps. Il avait même essayé de l’oublier en sortant avec une demoiselle. Après tout, essayer d’oublier la personne, que vous avez aimé le plus jusqu’à présent. Il était un peu son réel premier amour. Certes, Ilyès avait connu des personnes avant Ryûhei, mais rien de bien sérieux, cela n’avait été qu’un jeu et même en essayant de se persuader fortement que cette relation avait été aussi qu’un jeu … Son cœur n’arrêtait pas de lui dire combien il avait été heureux avec lui. Peut-être que cela aurait pu réellement fonctionner entre eux deux. Si Ilyès n’avait pas rompu avec lui, qui sait … Ils seraient peut-être encore ensemble à s’aimer. Enfin … Personne ne peut le savoir. Du moins, pas à leur niveau. Un bref soupire traversa ses lèvres alors qu’il avait pris la peine de se faire entendre et surtout se rapprocher de lui. Il pouvait le faire, cela n’était pas compliqué de parler avec lui. Certes, aller en cours avec lui tous les jours … C’était vraiment difficile, il était parfois à se donner des maux de tête atroces à force d’essayer de ne pas faire attention à lui. Cela était stupide de le fuir, il pouvait lui parler sans rien ressentir, il en était sûr !

Pourtant, rien qu’après ces quelques mots … Ilyès sentit son cœur s’emballer un peu trop vite. Entendre sa voix, ici, en ce jour. Non. Il ne fallait pas y penser. Passant sa main dans ses cheveux le russe fixa le lac. S’amusant à voir les créatures jouer avec la surface de l’eau. Cela était un lieu vraiment magnifique. Il faut dire qu’ils avaient pu s’embrasser dans un lieu vraiment beau. Hum. Il était assez fier de lui pour le coup. Ecoutant les paroles de Ryûhei, Ilyès fronça un instant les sourcils avant de le regarder. Un devoir en astronomie … Oups. Bon, il allait devoir travailler cette nuit sans dormir. Pour le coup, d’habitude il faisait semblant de ne pas travailler, mais là … C’était bel et bien le cas. Il avait totalement oublié ce devoir. « Le devoir d’astronomie … » Répéta-t-il avant de se mordiller la lèvre inférieure. « Je dois avouer, que … Je n’ai pas encore commencé. Faudra que j’y aille au talent. » S’il disait toujours cela ne mentant quelque peu, il faut avouer que pour le coup c’était bel et bien le cas. Il aurait dû être plus attentif, mais cela n’était pas toujours évident à faire lorsqu’on a autre chose en tête. Lorsque vos nuits sont baignait de cauchemars…

Se rapprochant petit à petit du bord, de l’eau, Ilyès s’accroupit devant tout en écoutant attentivement Ryûhei. Tournant très légèrement la tête vers lui en entendant le japonais parler d’aujourd’hui … Ilyès se retenu comme il le pouvait de sourire. Il ne pouvait pas faire cela, il ne pouvait pas lui laisser croire des choses. « Ah oui ? » Il préférait jouer les idiots. Faire comme-ci il n’avait pas compris, cela était plus pratique pour lui. Il savait donc que cette date était importante pour eux deux. Ryûhei s’en souvenait. Regardant de nouveau devant lui, le russe afficha un petit sourire satisfait. Tant mieux. Il n’était donc pas le seul à se souvenir des moments partagés ensemble. Laissant ses doigts caresser la surface de l’eau, il fut surpris par la question de son camarade. Clovis ? Hum… Se relevant et se tournant à trois quart vers lui, il haussa doucement les épaules. « Hum. Non. Il voulait aller s’amuser faire un pseudo partie de quidditch de ce que j’ai compris hier. Mais je ne suis pas spécialement fan pour pratiquer ce sport. » La flemme légendaire d’Ilyès n’était pas une première pour Ryûhei de toute manière, cela n’allait pas spécialement l’étonné. « Pourquoi tu es tout seul toi ? » Il fallait vraiment qu’il arrête de le regarder, cela n’était pas une bonne chose pour son cœur qui ne cessait de sembler à chaque regard.

Passant une main dans ses cheveux déjà en bataille, il pencha la tête tout en venant s’asseoir à côté du jeune homme. Enfin à côté … L’arbre à côté plus exactement. C’était déjà un peu trop proche. Pourtant en cours, il devait parfois supporter plus de proximité encore entre eux. Déglutissant doucement et retrouvant peu à peu un rythme cardiaque plus sain. Ilyès fixa droit devant lui. « J’adore ce lieu. C’est vraiment beau. » Regardant, Ryûhei, il se dit que le lac n’était pas la seule belle chose ici … Mais ça … Il fallait le garder pour soi. En tout cas, Ryûhei semblait avoir quelque chose contre le pauvre parchemin. Le pointant du doigt, il se mit à rire un peu. « Ça te prend à ce point la tête ce devoir ? Pauvre parchemin, froissé si jeune … » Riant encore un peu, il posa sa tête contre le tronc d’arbre derrière lui en soupirant longuement et presque tristement. « Ca serait une autre matière, tu aurais surement déjà fait exploser les compteurs de parchemins … Les Défenses contre les forces du mal … » Perdant son sourire, le regard d’Ilyès s’assombrit bien vite. Les forces du mal… C’était lui. Sentant son ventre se nouer, le russe sentit l’envie de fuir prendre possession de son corps, si bien qu’en quelques secondes il était déjà debout sur ses jambes près à s’enfuir loin de lui.
   
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 1 037 WORDS.

 



   
With every day it get's better

©️BESIDETHECROCODILE

Revenir en haut Aller en bas
Nakamura Ryûhei
☽ Apprenti sorcier
avatar
POUR EN SAVOIR PLUS
Re: Once upon a time ... |Pv Ryûhei ♥| ϟ Sam 22 Avr - 8:48

Once upon a time…
Ivanov Ilyès & Nakamura Ryûhei

Donne-moi tes mains que mon coeur s'y forme, s'y taise le monde au moins un moment. Donne-moi tes mains que mon âme y dorme, que mon âme y dorme éternellement… ••• Pourquoi le destin les avait-il fait se rencontrer sur les berges du lac en ce jour spécial ? Pourquoi le destin s’amusait-il à être autant cruel envers eux ? Désormais, il forçait Ryûhei a ressassé le souvenir de leur premier baiser et à lui faire comprendre qu’il s’agissait d’un passé révolu, qu’il ne pourra jamais changer. Il était condamné à éprouver sempiternellement des sensations envers Ilyès, sans pouvoir les exprimer. Pourtant… Il avait essayé d’oublier le jeune russe, mais son cœur ne semblait dorénavant ne battre que pour lui. Ilyès était à la fois la personne qui lui  permettait de combler les moments de faiblesse qu’il pouvait quelque fois ressentir, mais également la personne qui le faisant souffrir de part son absence. Il aimerait tellement pouvoir à nouveau sceller ses lèvres aux siennes, se réfugier dans ses bras pour s’y sentir protéger et s’y reposer éternellement. Il avait besoin de lui pour pouvoir affronter les obstacles que la vie mettait en travers de son chemin, pour se sentir à nouveau exister…

Ses yeux s’étaient légèrement humidifiés, mais Ryûhei fut quelque peu soulagé quand il aperçut Ilyès se rapprocher de l’eau pour la caresser doucement de ses doigts. Un léger rire vint alors franchir la barrière de ses lèvres quand ce dernier lui fit comprendre qu’il avait complètement oublié le devoir d’astronomie. Ilyès n’avait pas changé. Du moins, il semblait toujours être cet élève qui préférait flâner en cours plutôt que d’écouter attentivement les dires des différents professeurs. Et Ryûhei avait toujours apprécié ce côté un peu « rebelle » qui contrastait avec sa nature d’élève studieux et attentif. Mais après tout, y avait-il quelque chose qu’il n’appréciait pas chez lui ?

Observant alors son vis-à-vis qui continuait de s’amuser avec l’eau du lac, Ryûhei sentit son cœur se serrer à nouveau. Pourquoi n’avait-il fait aucune remarque après qu’il lui ait révélé qu’il ne parvenait pas à se concentrer en cette journée ? Se pourrait-il qu’il ait oublié la signification de ce jour si particulier ? Avait-il oublié tous les moments qu’ils avaient passés ensembles ? N’y avait-il finalement que lui qui se souvenait de tous les détails de leur relation, même ceux qui pouvaient paraître insinuants aux yeux des autres… ? Se mordant un peu plus fortement la lèvre inférieure, Ryûhei tentait de retenir les larmes qui souhaitaient rouler sur ses joues. En même temps, qui avait-il de si étonnant ? Ilyès avait simplement réussis à tourner la page et à parvenir à se détacher du passé qui l’avait entravé, contrairement à lui. Lui qui continuait stupidement de l’aimer…

Déglutissant doucement, le japonais relevait la tête quand Ilyès se retourna face à lui pour répondre à la question qu’il lui avait posée à propos de Clovis. « Oh… je vois… » Il était vrai que Ryûhei n’avait jamais vu le russe pratiquer du quidditch, même s’il était persuadé qu’il serait un très bon joueur. Mais au fond, il était rassuré de savoir qu’Ilyès n’aimait pas spécialement pratiquer ce sport, étant donné la dangerosité de ce dernier. Il n’aurait finalement pas supporté l’idée de savoir qu’il aurait pu se blesser. Auquel cas, le japonais aurait été capable de manquer les cours afin de rester éveillé au chevet de son lit d’infirmerie pour pouvoir le surveiller. Et il en aurait surtout voulu au monde entier d’avoir osé blessé l’homme qu’il aimait.

Tout en suivant du regard son vis-à-vis qui vint s’asseoir contre l’arbre situé non loin du sien, Ryûhei poussa un léger soupire et prit quelques secondes avant de répondre aux dires de son camarade. Pourquoi était-il tout seul ? Peut-être était-ce parce que c’était une habitude… Depuis la mort de son père et les souffrances qu’il avait vécu avec sa mère, Ryûhei se refermait un peu plus sur lui-même. Il ne voulait plus s’attacher à quelqu’un, de peur de le perdre et de ressentir une nouvelle fois la douleur qui avait transpercé l’ensemble de son corps et de son âme. Et il avait peur de son amour pour Ilyès. Il ne pourrait survivre s’il venait à l’abandonner ou à mourir… Rien qu’à cette idée, le serpentard sentit son cœur se serrer et il prit sur lui pour empêcher une nouvelle fois des larmes de dévaler sur ses joues. « J’avais… simplement envie d’être tranquille aujourd’hui… » Finalement, sa réponse était à peine un mensonge. Il souhaitait réellement côtoyer le moins de monde de possible aujourd’hui. Seulement, cette solitude n’était pas présente uniquement en ce jour, mais il préféra se garder de révéler ce détail à Ilyès…

Pivotant légèrement la tête dans sa direction, il observa silencieusement son amant qui paraissait tout comme lui apprécier la beauté de l’endroit, ne sachant pas quoi lui répondre. Leurs regards finirent par se croiser quelques secondes, avant que le japonais ne détourne le sien en essayant de maîtriser les battements de son cœur qui s’étaient soudainement accélérés. Encore perturbé, il ne prononça pas un mot quand il entendit la remarque et le rire d’Ilyès à propos du parchemin qu’il avait malencontreusement froissé. Mais les mots qu’il prononça par la suite le surprirent et il eut à peine le temps de poser à nouveau le regard sur lui qu’il remarqua qu’il se trouvait debout, comme prêt à partir. Pourquoi réagissait-il ainsi ? Pourquoi le sourire qui avait orné son visage avait-il désormais disparu ? « Tu… tu ne veux pas m’aider pour le devoir… ? Au moins, ça t’avanceras un peu pour le tien… » Il savait qu’il devrait le laisser s’enfuir, mais il ne pouvait pas supporter l’idée qu’Ilyès l’abandonne. Alors il avait trouvé cette stupide excuse pour le retenir. Même si sa présence le faisait souffrir, il préférait qu’il soit présent à ses côtés plutôt que de le savoir loin de lui et entouré par plusieurs personnes qui souhaitaient attirer son attention. « S’il te plait Ilyès… » Sa voix avait été presque un murmure et son regard était désormais plongé dans le sien. Il avait envie de l’attraper par la main et de le supplier de rester avec lui, ne serait-ce que quelques instants de plus. Il voulait encore observer son visage, entendre sa voix qui le faisait autant frissonner, voir son sourire se dessiner une fois de plus sur ces lèvres qu’il avait envie d’embrasser…© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas
Ivanov Ilyès
☽ Apprenti sorcier
avatar
POUR EN SAVOIR PLUS
Re: Once upon a time ... |Pv Ryûhei ♥| ϟ Mar 25 Avr - 17:51

       
Once upon a time ...

   
- Ryûhei — Ilyès -

   

Quand notre coeur fait Boum - Tout avec lui dit Boum - Et c'est l'amour qui s'éveille.

   Il voulait être seul en ce jour. Ce jour si particulier. Si Ilyès ne laissait rien transparaitre, il se sentait néanmoins heureux de voir que son ex pouvait ne pas avoir oublié cette date bien précise. Souriant légèrement, le jeune homme resta silencieux à quoi bon venir répondre à cela, cela était inutile après tout. Il fallait qu’il se fasse à l’idée qu’il avait peut-être simplement envie d’être seul pour travailler son devoir. Hochant doucement la tête, le jeune homme ne put que constater l’état catastrophique du parchemin de Ryûhei. Cela était vraiment « amusant » de voir combien il pouvait être si peu intéressé par une matière alors qu’il était très assidu sur une autre matière. Mais l’idée même d’aborder oralement cette matière avait rendu Ilyès vraiment mal à l’aise. Comment pouvait-il faire comme-ci de rien n’était ? Il était au fond de lui sûr d’être responsable. Comment réussir à lui parler sans penser que son père était mort sous l’utilisation de magie noire. Soupirant doucement, sentant sa gorge et son ventre se nouer. Ilyès n’avait pas mis longtemps avant de se lever pour se mettre à partir. Il avait cette horrible impression d’être coupable. D’avoir ruiné sa vie. Comment pouvait-il rester là ; à ses côtés ; en sachant ce qu’il a pu se produire ? Il l’aimait et cela était un vrai supplice pour lui d’être loin de sa personne, mais la culpabilité était beaucoup trop forte. Faisant quelque pas dans la direction du château, le russe se stoppa rapidement en entendant la voix presque suppliante du japonais. Non. Non, tout sauf cela. Il pouvait être assez fort, aller de l’avant, mais entendre cette voix. Cela était insupportable. A l’arrêt, il resta un long moment à se demander quoi faire. Est-ce qu’il devait s’en aller ou revenir vers lui ? S’il revenait en arrière, il prenait le risque de retomber forcément fou amoureux de lui. Par contre s’il partait, il avait peur de ne jamais plus pouvoir l’approcher. Il l’avait déjà abandonné une fois, il ne pouvait pas recommencer non ? Il ferma les yeux un instant pour prendre le temps de respirer à plein poumons.

Faisant volte-face, il finit par s’approcher de son ex petit ami. Il s’arrêta devant lui et tout en plongeant ses mains dans ses poches, il lâcha un long soupire. « Ok … On peut essayer de s’aider. Mais … Je ne suis pas forcément très fort dans cette matière. » Il se mordit doucement la lèvre inférieure avant de venir s’asseoir à ses côtés. « Mais en général, on dit que l’union fait la force. » Il attrapa les affaires de Ryûhei pour se remettre en tête les consignes pour le devoir. « J’ai dû m’endormir pendant ce cours là … Je ne me souviens plus du tout de son devoir … » Ilyès fit une petite moue presque boudeuse. Qu’elle idée de leur donner des cours parfois en pleine nuit, surtout pour une matière aussi barbante.

Regardant les consignes, Ilyès lâcha un long soupire s’échapper de son cœur. Bon sang, pourquoi leur enseigner de telle chose ? Où est-ce qu’on a vu que les jeunes sorciers pouvaient se passionner pour une telle matière ? Passant sa main dans ses cheveux bruns, il pencha la tête sur le côté en fixant le lac devant lui. « Bon … J’ai pas le choix … Faut que je bosse… » Il rendit tranquillement le parchemin à son ex, avant de se pencher de nouveau au-dessus de lui pour venir prendre un bout de parchemin vierge. Ilyès resta silencieux et il se mit à noter des éléments qui lui passaient par la tête. Pour une fois qu’il travaillait … Cela était une vraie prouesse pour lui. S’amusant avec la plume, Ilyès s’amusait à caresser sa propre joue en souriant en coin. Le sérieux n’était pas souvent présent avec le russe. Il faut dire qu’il était assez flemmard et joueur. Il releva le regard vers son ex en souriant avant de s’amuser à caresser la joue du japonais avec la plume. « Ca ne te chatouille pas trop toi ? C’est limite insupportable pour moi. » Le grand brun était très chatouilleux, mais ça, Ryûhei était déjà au courant. Son regard se plongeant dans celui du japonais alors qu’il continuait de le taquiner, il sentit son cœur s’emballer et se serrer à la fois. Il était vraiment magnifique. Laissant tomber la plume, son index vint caresser la joue du japonais. « Tu as toujours eu un regard magnifique. » Souriant de nouveau, il détourna son regard pour regarder les notes que son camarade vert et argent avait déjà pu prendre en note. Cela avait pu ressembler à de la drague non ? Oui, totalement. Qu’est-ce qui lui avait pris ? Il n’était pas là pour le séduire, pour essayer de regagner son cœur. Il était là pour travailler, juste travailler. Et de toute manière Ryûhei finirai par le détester à cause de sa famille. Ils détruisaient tellement de familles. Remontant ses manches jusqu’à ses coudes, le jeune homme afficha un petit sourire satisfait de montrer un bout de son tatouage. Il en était tellement fier. Sa petite touche de moldue à lui.

Cela faisait un petit moment qu’Ilyès essayait au mieux de rester concentrer. Mais travailler, tout en évitant de regarder cet homme qui le rendrait fou d’amour… Han. C’était affreux. Même en deuxième année lorsqu’il était sorti avec cette fille … Il avait du mal à totalement l’oublier. Il avait cru pouvoir tourner totalement la page, mais non. Même en compagnie de la jeune femme, Ilyès ne pouvait s’empêcher de se demander à quoi aurait pu ressembler le moment qu’il avait partagé avec elle, si c’était Ryûhei à sa place. Restant pensif, le russe lâcha un long soupire de nouveau avant de coller sa tête contre le tronc d’arbre. Il en profitait alors pour observer du coin de l’œil le japonais. Hum. Avec le vent il sentait son odeur venir à ses narines. Cela était tellement plaisant et agréable. Ce type avait tout pour lui plaire. « Dit … Est-ce que … Enfin … » Il passa nerveusement sa main dans ses cheveux. « Tu m’en veux ? » Il avait besoin de savoir, s’il lui en voulait de l’avoir quitté de la sorte. Il aurait pu être aussi plus présent et le soutenir à la place, il avait fui comme un lâche.
   
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 1 084 WORDS.

 



   
With every day it get's better

©️BESIDETHECROCODILE

Revenir en haut Aller en bas
Nakamura Ryûhei
☽ Apprenti sorcier
avatar
POUR EN SAVOIR PLUS
Re: Once upon a time ... |Pv Ryûhei ♥| ϟ Ven 28 Avr - 10:28

Once upon a time…
Ivanov Ilyès & Nakamura Ryûhei

Donne-moi tes mains que mon coeur s'y forme, s'y taise le monde au moins un moment. Donne-moi tes mains que mon âme y dorme, que mon âme y dorme éternellement… ••• Pourquoi Ilyès n’esquissait-il pas le moindre geste ? Pourquoi se contentait-il de rester à quelques pas de lui, sans bouger ni prononcer le moindre mot ? L’attente qu’il créait ainsi était douloureuse pour le japonais. S’il voulait l’abandonner une nouvelle fois, pourquoi ne le faisait-il pas maintenant, pourquoi laissait-il le temps s’écouler et les secondes devenir une torture ? L’observant de ses yeux légèrement humidifiés, Ryûhei entrouvrit la bouche pour prononcer faiblement une fois de plus le prénom de l’homme qu’il aimait, comme un supplice. Il ne voulait pas le voir disparaitre, il ne pouvait supporter l’idée de le voir s’éloigner un peu plus de lui, en le laissant avec son cœur meurtri et ses sentiments qu’il ne pouvait réfuter… Se mordant fortement la lèvre, le japonais sentit finalement une chaleur se répandre dans son corps quand il aperçut Ilyès s’avancer vers lui pour lui faire face, les mains plongées dans les poches. Un sourire esquissa alors doucement ses lèvres et un sentiment de soulagement vint envahir tout son être.

Un faible « merci » s’échappa de ses lèvres et le serpentard laissa son ancien amant attraper ses affaires pour y lire le sujet qu’avait choisit leur professeur pour le devoir. Le regardant faire silencieusement, Ryûhei laissa un rire s’échapper quand son vis-à-vis indiqua qu’il avait dû s’endormir durant le cours. Il était vrai qu’Ilyès n’était pas un élève des plus attentifs, notamment lors du cours d’astronomie. Mais il faut dire que ce dernier avaient lieu à des horaires plutôt tardifs et qu’il était ainsi difficile de se concentrer pleinement sur les dires de l’enseignant. Reprenant sa feuille à peine raturée que lui tendait son camarade, le japonais retint légèrement son souffle quand il aperçut ce dernier passer au-dessus de lui pour y attraper un parchemin. Baissant rapidement le regard, Ryûhei tentait en vain de ralentir les battements de son cœur qui s’étaient de nouveau accélérés. Fermant doucement les yeux quelques instants, il essaya de se calmer avant d’essayer de se concentrer à nouveau sur son devoir.

Alors qu’il griffonnait quelques idées, il sentit quelque chose lui caresser la joue et la voix de son voisin briser le silence qui s’était installé. Frissonnant doucement, le japonais tourna lentement la tête, la bouche légèrement ouverte. « Un petit peu… mais je trouve ça plutôt agréable pour tout avouer… » Un sourire illuminait désormais son visage et son regard plongea alors dans celui de son vis-à-vis, jusqu’à s’y perdre totalement. Le temps semblait s’être suspendu et Ryûhei ne pouvait désormais plus détacher son regard de l’homme à qui il avait offert son cœur. Il était toujours autant resplendissant, toujours aussi parfait à ses yeux. Et le japonais était fasciné par les moindres détails qui le façonnait, qui le rendait unique. Il avait désormais oublié le monde qui les entourait, le devoir pour lequel il l’avait supplié de l’aider, les autres élèves qui se trouvaient non loin d’eux, les bruits alentours qui animait la nature… Il ne restait plus qu’Ilyès et lui. Le reste n’avait désormais plus aucune importance en cet instant là.

Alors complètement hypnotisé par son regard, Ryûhei sentit les battements de son cœur s’interrompre quand les doigts d’Ilyès vinrent caresser sa joue à la place de la plume. Cette sensation allait le rendre fou… même si au fond de lui, il désirait qu’elle dure éternellement. Cette caresse faisait ressurgir des souvenirs dans son esprit, des souvenirs qu’ils avaient partagés tout les deux intimement. Posant son regard sur ces lèvres, il sentit comme une irrésistible envie d’y déposer les siennes pour retrouver à nouveau des sensations qu’il avait désormais perdues. « Tu as toujours eu un regard magnifique. » Ses joues se teintèrent subitement d’une couleur vermeil tandis qu’une sensation à la fois euphorique et douloureuse vint l’envelopper doucement. Ces quelques mots le renvoyaient brutalement à la réalité, une réalité où l’amour qu’il lui portait n’était finalement qu’un tourment et non un apaisement. La sensation de caresse disparut alors et Ryûhei observa encore quelques instants son ancien amant, la bouche entrouverte. Détournant rapidement le regard pour se concentrer à nouveau sur son parchemin, Ryûhei demeura silencieux et perdu dans ses pensées. Et son cœur ne cessait de se compresser au fur et à mesure de ses respirations. Il s’en voulait tellement de l’aimer… C’était tellement… risible…

Soupirant doucement, le japonais sentit sa gorge se serrer et sa vue se brouiller de larmes quand la question d’Ilyès résonna jusqu’à lui. Et il ne sut quelle réponse lui apporter puisqu’au fond, il ignorait si une partie de sa rancœur lui était destinée. Adossant sa tête contre l’arbre, il observa silencieusement le paysage qui lui faisait face, les rides qui se formaient doucement à la surface de l’eau et l’herbe qui se pliait face à la force du vent. Prenant une grande inspiration, il choisit finalement de briser le silence. « Je… je ne sais pas vraiment… Je pense que… même si j'ai essayé de te comprendre, je n’ai jamais vraiment su pourquoi tu avais l’air de te sentir coupable après ce qui s’est passé… Alors que tu n’y étais pour rien… Tu n’y es pour rien si… » Se mordant fortement la lèvre inférieure, Ryûhei sentit une vague de colère l’envahir. « … si des individus sont incapables d’accepter l’amour de certaines personnes et se permettent de le juger immoral et abject… » Ses doigts avaient à nouveau froissé un parchemin et il dû fermer les yeux quelques instants pour tenter de la réprimer. « Simplement… je ne pensais pas que tu allais me quitter… alors que j’avais besoin de toi… » Ces derniers mots avaient été douloureux à prononcer et des larmes dévalaient à présent sur ses joues, sans qu’il ne parvienne à les retenir. Essuyant alors presque rageusement ses larmes qu’il n’aurait jamais dû laisser s’échapper, Ryûhei releva la tête et se mordit fortement la lèvre inférieure. Il se sentait si faible. Si faible face à cet amour qui le consumait jour après jour mais qui ne cessait de s’amplifier. Pourquoi son cœur lui appartenait-il encore ? Pourquoi n’arrivait-il simplement pas à l’oublier malgré la souffrance qu’il ne cessait d’éprouver ?© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas
Ivanov Ilyès
☽ Apprenti sorcier
avatar
POUR EN SAVOIR PLUS
Re: Once upon a time ... |Pv Ryûhei ♥| ϟ Mer 10 Mai - 18:27

       
Once upon a time ...

   
- Ryûhei — Ilyès -

   

Quand notre coeur fait Boum - Tout avec lui dit Boum - Et c'est l'amour qui s'éveille.

  Il était si beau, si magnifique à observer rougir de la sorte. Ilyès ne pouvait détacher son regard de ce magnifique jeune homme. Ryûhei, il avait été l’un des premiers à voir lors de leur répartition et il n’a jamais oublié son visage et ses yeux. Dès le premier regard, Ilyès l’avait trouvé sublime. Il avait tout chez lui de fins et délicats. Tout ce qui plaisait au serpentard. Dire qu’il avait eu la chance de sortir avec lui, il avait eu le plaisir de partager sa vie … S’il n’avait pas tout fichu en l’air, il serait peut-être encore ensemble. Se mordillant doucement la lèvre inférieure, Ilyès posa la question fatidique. Est-ce qu’il lui en voulait pour son comportement. Est-ce qu’il avait désormais une haine envers lui ? L’idée même que Ryûhei puisse lui en vouloir le rendait malheureux. Se redressant légèrement il écouta silencieusement le jeune homme lui répondre. Il n’avait pas réussi à garder son regard sur Ryû. Il faut dire qu’il se sentait tellement mal … Plus il parlait plus Ilyès sentait la culpabilité monter en lui. Non, il avait réussi à blesser l’homme de sa vie. Il l’avait fait souffrir et il n’avait pas été là pour lui au pire moment de sa vie. Comment pouvait-il espérer qu’un jour, il puisse lui pardonner ? A sa place, il aurait voulu s’étriper et se faire du mal. Il ne méritait après tout aucune attention de sa part. Fixant devant lui, Ilyès lâcha un long soupire. Voilà, il le savait désormais, il n’avait été qu’un con. Pas étonnant…. Il était prédéfini pour finir comme la plupart des membres de sa famille, comme des membres sans loi, qui ne font que du mal autour d’eux. Bougeant nerveusement sur place, Ilyès lança le silence perdre place. Que dire après cela ? Il avait surement réussi à le perdre à jamais.

Laissant la boule formait au fond de sa gorge disparaitre petit à petit, le jeune homme finit par reposer son regard sur le japonais. « Je vois … » Il baissa de nouveau les yeux sur ses affaires avant de passer nerveusement une main dans sa chevelure châtain et déjà pas mal en bataille. « Je comprends que tu puisses m’en vouloir j’ai été un vrai … Lâche. Mais … » Laissant sa main quitter ses cheveux, il l’a laissa dans son cou en se raclant difficilement la gorge. « J’avais peur. Ma famille est loin d’être bien tu sais … Tu as peut-être entendu parler de certains membres d’ailleurs et … Je me sens coupable de ce qui est arrivé à ta famille. Peut-être qu’au fond cela a un lien, avec ma famille … Tu vois ? » Non pas sûr qu’il y comprenne quelque chose à son charabia. Il avait d’ailleurs du mal à se comprendre lui-même. Soufflant difficilement, il osa du coin du regard regarder le jeune homme. Pourquoi est-ce qu’il l’avait quitté ? Il aurait pu le chérir et le défendre… L’aider. Mais non. Il n’avait rien fait de cela, il n’était qu’un sale lâche comme le reste de sa famille. Un vrai futur mangemort.

Se levant le jeune homme s’approcha de nouveau de l’eau, pour observer les remous de ce dernier. Cela avait un effet quelque peu apaisant mine de rien. Il l’avait laissé tomber, il n’avait pas réussi à affronter la possible réalité, qu’il pouvait être responsable. « Putain. » Il était vraiment con. Il l’avait perdu bêtement. Tapant nerveusement dans un caillou non loin de son pied, il se mit à grogner de rage. Quel abruti fini ! Il n’aurait jamais dû le quitter, il en était sûr mais maintenant il était trop tard pour faire demi-tour, pour changer le passé. Il avait envie de partir loin d’ici, loin de lui pour éviter de souffrir de nouveau, cela était beaucoup trop douloureux pour lui d’affronter le regard de Ryûhei. Ils auraient pu rester ensemble, être heureux durant toutes ses années, il leur avait fait perdre quelque chose de formidable. Il avait été un égoïste. Il avait pensé qu’à lui au final. Il avait voulu s’éviter de souffrir ; bien que cela n’a pas été le cas, Ilyès avait énormément souffert de la séparation ; pour éviter de voir la réalité. Se tournant finalement vers le japonais, il revint doucement vers lui.

Ilyès attrapa tout ce que Ryûhei pouvait avoir sur lui pour le poser à côté délicatement. Le regard légèrement vide, le serpentard passa ses jambes de l’un et l’autre côté de lui. Ilyès vint alors s’asseoir sur le bassin de Ryûhei tout en le fixant dans les yeux l’air triste. Levant une main vers sa joue du japonais, il osa à peine la toucher comme par peur de se brûler. « Je… J’aurais voulu que tout se passe autrement. Je t’ai perdu bêtement. Je suis le seul responsable. » Le regard remplit de tristesse, Ilyès continua de le fixer avant de laisser doucement son front se poser contre le sien. Sentant des larmes couler doucement sur ses joues, le jeune homme ferma les yeux dans l’espoir de les stopper. En vain. Osant doucement ; et encore un peu fébrilement ; poser ses mains sur les joues de son ancien petit ami, Ilyès rouvrit lentement les yeux pour dire d’une voix enrouée. « Je t’aime Ryûhei. » Ne voulant pas lui laisser le temps de le repousser ou même de lui dire qu’il ne lui laisserait plus aucune chance. Le russe posa ses lèvres sur celles de son bel amant. Il n’avait plus envie de se retenir, il voulait le toucher, l’embrasser, l’aimer. Ivanov Ilyès était complétement désarmé devant lui. Il n’avait même pas honte de se montrer faible après tout … Il était l’homme de sa vie. Le seul homme. Savourant les lèvres du japonais, Ilyès vint attraper doucement sa main pour la serrer fermement. Il ne voulait plus le lâcher. Reprenant doucement son souffle après cet échange, il souffla doucement : « Je t’aime tellement… » Laissant alors son visage se perdre dans le cou de Ryûhei, Ilyès se perdit dans son odeur. « Laisse-moi une chance de me faire pardonner, s’il te plait. Ryûhei. Je veux … juste … Une chance. »
   
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 1 045 WORDS.

 



   
With every day it get's better

©️BESIDETHECROCODILE

Revenir en haut Aller en bas
Nakamura Ryûhei
☽ Apprenti sorcier
avatar
POUR EN SAVOIR PLUS
Re: Once upon a time ... |Pv Ryûhei ♥| ϟ Ven 12 Mai - 10:43

Once upon a time…
Ivanov Ilyès & Nakamura Ryûhei

Donne-moi tes mains que mon coeur s'y forme, s'y taise le monde au moins un moment. Donne-moi tes mains que mon âme y dorme, que mon âme y dorme éternellement… ••• Le regard encore troublé par les larmes, Ryûhei fixait vaguement le paysage tandis que le silence vint progressivement s’installer entre lui et son ancien amant. Son cœur ne cessait de se comprimer au fur et à mesure de l’écoulement du temps, et le japonais commençait à éprouver des difficultés pour maintenir une respiration stable. Il avait finalement révéler les maux qu’il éprouvait au fond de son être, alors que ces derniers n’allaient qu’amplifier la douleur et la culpabilité qu’Ilyès et lui ressentaient. Et l’idée même de faire souffrir l’homme à qui il avait offert son cœur lui était insupportable. Quant bien même ce dernier l’ait abandonné, il ne méritait en rien la rancœur qui pulsait dans ses veines, cette rancœur qui devrait être destinée à l’homme qui avait détruit sa vie. Il ne méritait pas d’être en proie à des tourments qui allaient paralyser son bonheur et ses espérances. Il ne méritait pas d’éprouver la même souffrance que lui…

Déglutissant bruyamment, le japonais sentit les larmes de nouveau rouler sur ces joues quand son amant brisa le silence. Et les mots qu’il prononça érigèrent un sentiment de profonde incompréhension chez le serpentard. Pourquoi avait-il eu peur ? Pourquoi se sentait-il coupable ? Et pourquoi semblait-il persuader que les actions commises par son grand-père maternel avaient un lien avec lui et sa famille… ? « J… je ne comprends pas Ilyès… Tu n’es coupable de rien… » Ces dires paraissaient dénués de sens aux yeux du japonais. Il savait pourtant que plusieurs membres de son entourage s’avéraient être des mangemorts… mais il ne parvenait pas à trouver un lien logique entre cette information et ce qu’il avait vécu, puisque la personne responsable de ses tourments n’avait aucune affinité avec la magie noire. Il était juste un individu habité par l’intolérance. Il n’était rien d’autre qu’un homme incapable de remettre en question les mœurs dépassées qu’il prônait pourtant haut et fort…

Baissant le regard, Ryûhei remarqua que certaines de ses larmes s’étaient échouées sur le parchemin, rendant désormais illisibles certains mots qu’il avait inscrit. Il prit alors une grande inspiration et leva à nouveau son regard en direction du ciel, tandis qu’Ilyès se dirigeait vers le lac pour y caresser de ses doigts la surface de l’eau. Et l’injure suivie d’un grognement qui s’échappa de ces lèvres firent légèrement sursauter le japonais. Tout était terminé. En révélant ses maux, il avait réussis à mettre en colère l’homme pour qui son cœur ne cessait de battre. Il aurait dû se taire et cacher la peine qu’il ressentait, au lieu de donner à ce jour si particulier une atmosphère morose, alors qu’il symbolisait autrefois le début de leur idylle.

Tandis qu’il se morfondait, le serpentard sursauta une nouvelle fois quand il aperçut Ilyès enlever les affaires qu’il avait sur lui pour s’installer sur son bassin. Son corps entier frissonna alors, surpris par ce contact qui lui avait pourtant longtemps manqué. Alors que son amant leva fébrilement sa main vers sa joue, le serpentard observa ces yeux qui étaient emplis d’une telle tristesse que son cœur se serra à nouveau. Il en était responsable. Il était l’unique responsable de la souffrance qui transparaissait dans ces prunelles… N’esquissant pas le moindre geste, Ryûhei se contenta d’écouter les paroles d’Ilyès alors que ses yeux s’embrouillèrent de nouveau de larmes. Pourquoi fallait-il qu’il soit persuadé d’être l’unique responsable de leur séparation ? Pourquoi s’infligeait-il un tel fardeau ?

Alors que la distance les séparant s’amenuisa quand Ilyès posa son front sur le sien, Ryûhei continuait d’observer douloureusement les larmes qui roulaient sur ces joues, ces larmes qui étaient présente par sa faute. Il avait envie de lui hurler à quel point il était désolé, mais sa gorge était si nouée qu’aucun son ne traversa la barrière de ses lèvres. Fermant alors lui aussi les yeux, il laissa couler ses propres larmes tandis que le russe posait doucement ces mains sur ses joues, avant de prononcer ces quelques mots qui résonnèrent dans l’esprit du japonais. « Je t’aime Ryûhei. »… Ouvrant subrepticement les yeux, Ryûhei sentit sa respiration devenir de plus en plus saccadée et son cœur cogner fortement contre sa poitrine. Et avant même qu’il n’esquisse le moindre geste ou ne prononce le moindre mot, les lèvres de l’homme qu’il aime vinrent se sceller doucement aux siennes. Et le monde autour d’eux cessa à nouveau d’exister. Une douce chaleur s’installa rapidement dans son bas-ventre et se diffusa ensuite dans l’ensemble de son être, l’envahissant d’un sentiment d’allégresse qu’il pensait pourtant avoir perdu. Il goûtait à nouveau à la douceur des ces lèvres qu’il avait tant embrassé auparavant. Et ce baiser résonnait comme une forme de renouveau, de résurrection. Ryûhei avait l’impression de retrouver l’étincelle de vie qui s’était éteinte. Il avait désormais l’impression d’avoir retrouver ce monde où Ilyès était roi, où il était sa raison de vivre et d’espérer. Ce monde dans lequel il souhaitait finalement se reposer éternellement…  

Alors que ses lèvres se détachèrent des siennes, Ryûhei vint entrelacer doucement ses doigts dans ceux de son amant, ne souhaitant plus perdre ce contact qui lui paraissait désormais vital. Frissonnant de nouveau quand il sentit le souffle chaud d’Ilyès contre son cou, il ressassait désormais la demande de pardon d’Ilyès dans son esprit. Tout son être le poussait à le pardonner, mais une once de peur demeurait toujours au fond de son esprit. La peur de sentir de nouveau cette solitude qui le rongeait… Entourant alors le visage de son amant de ses mains, il vint placer ce dernier fasse au sien et essuya doucement de ses pouces les larmes qui roulaient sur son visage avant de déposer un chaste baiser sur ces lèvres et de prononcer quelques mots d'une voix faible. « J’accepte… j’accepte de te laisser une chance… Mais promets-moi de ne plus m’abandonner… Je veux juste que tu me le promettes… » Tout en continuant d’essuyer ces larmes, le serpentard plongea un regard qui transmettait toute la tristesse qui le tenaillait et tout l’amour qu’il ressentait pour lui. « Je t’aime Ilyès… » Scellant à nouveau ses lèvres aux siennes, il murmura finalement ses mots au creux des lèvres de son amant : « Je n’ai jamais cessé de t’aimer… »© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas
Ivanov Ilyès
☽ Apprenti sorcier
avatar
POUR EN SAVOIR PLUS
Re: Once upon a time ... |Pv Ryûhei ♥| ϟ Mar 16 Mai - 20:25

       
Once upon a time ...

   
- Ryûhei — Ilyès -

   

Quand notre coeur fait Boum - Tout avec lui dit Boum - Et c'est l'amour qui s'éveille.

 Il était totalement fou de lui. Rien que sentir son odeur, le faisait frémir d’envie voire même surement de désir. Ce jeune homme était juste parfait. Rien chez lui, ne dérangeait réellement Ilyès. Il ne s’imaginait même pas le lâcher le moindre instant. Restant la tête dans son cou, il attendait sagement qu’il lui réponde. Qu’il lui dise si oui ou non, il voulait bien lui laisser une nouvelle chance. Juste une petite chance. Il sentait leurs doigts entremêlés, il s’était même perdu à se souvenir de leur histoire d’amour. Il se souvenait adorer tenir sa main dans le château, Ilyès n’avait jamais eu honte de montrer qu’il était en couple avec un autre homme. Surtout pas avec lui, il était tellement beau … Il s’était même senti fier de pouvoir marcher à ses côtés. C’était son petit ami à lui, juste à lui. Il ne voulait plus le lâcher, être loin de son corps, maintenant qu’il avait pu le serrer contre lui, maintenant qu’il était contre lui… Il aurait du mal à se détacher de lui. Alors qu’il sentait les deux mains de son ex amant attraper son visage pour le mettre devant le sien, Ilyès sentit son cœur se serrer. Non, il n’avait pas envie de quitter son cou. Il pouvait sentir son odeur et avoir sa chaleur… Il était caché en quelque sorte ainsi. Fermant les yeux le temps qu’il lui essuie les larmes, le serpentard, rouvrit les yeux pour regarder le japonais. Il était parfait. Regardez-le. C’était impossible de résister. Il sentit ses lèvres se poser un bref instant sur les siennes, au même moment, un éclair traversa son corps. C’était si bon de pouvoir l’embrasser de nouveau. Alors qu’il l’écoutait Ilyès resta silencieux, le corps légèrement tendu à l’idée de devoir lui faire une promesse. Il ne voulait pas l’abandonner, jamais … Mais faire ce genre de promesse. Il avait tellement peur de ne pas réussir à la tenir. Il voulait le faire, être proche de lui, rester à ses côtés. Sentant la peur monter en lui, Ilyès sentit une boule se former dans sa gorge, alors qu’il s’apprêtait à prendre la parole il l’entendit lui dire qu’il l’aimait. Oh. C’était comme-ci toutes ses peurs avaient fui. Comme-ci, le monde entier était soudainement calme et paisible, il n’avait plus rien à craindre, il était là pour lui, pour l’aimer. Répondant à son baiser, Ilyès glissa un bras autour de sa taille pour le serrer un peu plus contre lui. C’était son homme.

Se redressant pour le regarder, lâchant alors ses lèvres, Ilyès dégageait une grande assurance. Serrant sa main dans la sienne, il la souleva pour l’embrasser tendrement avant de le regarder dans les yeux. Il est vrai qu’il avait encore les yeux un peu rougit par les larmes, mais il n’avait plus de doute. Il l’avait toujours aimé, il venait de lui dire … Il ne pouvait donc pas le décevoir. « Oui… » Il hoche la tête avant de reprendre un peu ses esprits. Il avait beau lui dire oui, mais oui, à quoi ? Penchant légèrement la tête sur le côté, le jeune homme se mordit doucement la lèvre inférieure. « Oui, je resterai avec toi. Je ne t’abandonnerai pas de nouveau. Je … J’étais mal sans toi. » Regardant son visage, Ilyès lui adressait un joli sourire heureux avant de se pencher vers lui. Doucement il déposa un doux baiser sur son front. La main qu’il avait mis dans le dos de son petit ami et qui le caressait doucement vint doucement se poser sur la joue du japonais. « Tu veux bien de moi alors ? » Il afficha une petite moue adorable et il regarda vers son bassin. Il était bien là, mais il espérait ne pas lui faire trop mal à force d’être sur lui.

Se relevant presque à contre cœur, le jeune homme ne se voyait plus rester installer sur lui. De peur de lui faire trop de mal à force. Toutefois, même s’il se levait, le serpentard déposa un bisou sur la joue de Ryûhei, le plus tendrement possible. Se décalant simplement, il revint s’asseoir à côté de lui. Pour ne pas dire se coller littéralement à lui. Glissant une main dans sa nuque, il caressa doucement le haut de sa nuque. Le regardant tendrement, il resta tout contre lui en soupirant doucement. « Par contre... On doit finir un devoir non ? » Souriant en coin, Ilyès lança un regard vers son petit ami. Doucement, il prit une mèche de cheveux du japonais pour la remettre en place en douceur. « J’ai réussi à te décoiffer ? Eh ben dis donc … Je te fais toujours autant d’effet qu’avant ? Cela me rassure un peu. » Il faut dire que s’il ne lui plaisait plus … Cela serait un enfer pour lui, il voulait lui plaire le plus possible. Que jamais Ryûhei puisse, à un moment, hésiter sur son attirance vis-à-vis de lui. Souriant doucement, il embrassa la tempe du japonais tout en regardant leur main toujours liées. Il n’avait pas eu le courage de la lâcher, cela était un contact bien trop important pour qu’il accepte de le lâcher, même un bref instant. Posant sa tête contre la sienne, il lâcha un petit soupire presque soulagé de pouvoir être tout contre lui. Il se sentait si bien à présent, comme-ci son cœur n’avait attendu que cela depuis qu’ils s’étaient séparés. Souriant malicieusement, il se tourna légèrement vers Ryûhei pour venir murmurer à son oreille. « Redis le moi … Que tu m’as toujours aimé … » Il avait adoré l’entendre dire cela. Cela avait été si doux à son oreille.
   
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 958 WORDS.

 



   
With every day it get's better

©️BESIDETHECROCODILE

Revenir en haut Aller en bas
Nakamura Ryûhei
☽ Apprenti sorcier
avatar
POUR EN SAVOIR PLUS
Re: Once upon a time ... |Pv Ryûhei ♥| ϟ Sam 20 Mai - 16:10

Once upon a time…
Ivanov Ilyès & Nakamura Ryûhei

Donne-moi tes mains que mon coeur s'y forme, s'y taise le monde au moins un moment. Donne-moi tes mains que mon âme y dorme, que mon âme y dorme éternellement… ••• Ilyès l’aimait. Il lui avait prononcé ces quelques mots qui avaient envahis son corps d’une douce chaleur et d’un sentiment de pur bonheur. Ces quelques mots qui avaient effacés les tourments qui ne cessaient de l’oppresser. Ces quelques mots qui avaient finalement scellés un peu plus son cœur au sien… Et tandis que ses doigts continuaient de caresser tendrement les joues de son amant pour y effacer ces larmes, son regard se perdit dans ces prunelles. Et bien que ces dernières soient légèrement rougies, Ryûhei ne pouvait s’empêcher de trouver le visage d’Ilyès magnifique. Mais alors qu’il était perdu dans sa contemplation, le serpentard vu naître au fond de lui un sentiment d’appréhension suite au silence de son amant. Pourquoi semblait-il apeurer par la promesse qu’il lui avait demandée ? Pourquoi ne voulait-il pas briser ce silence qui comprimait son cœur d’instant en instant ? Les yeux du japonais s’étaient alors voilés de larmes et sans réfléchir, il avait murmuré aux creux de ces lèvres ces mots pourtant simples mais qui pouvaient effacer tous les maux enfouis dans notre être.

Alors qu’il savourait leur baiser qui vint légèrement dissiper l’appréhension qu’il ressentait, un sentiment de désir se propagea dans l’ensemble de son être quand le corps de son amant se rapprocha doucement du sien. Un faible gémissement franchit la barrière de ses lèvres, avant qu’un sentiment de frustration ne vienne l’envahir quand leur échange pris fin. Posant son regard sur son amant, Ryûhei laissa ce dernier embrasser doucement sa main et ne put s’empêcher d’esquisser un sourire suite à ce geste qu’il trouvait si adorable. Et son sourire ne fit que s’élargir quand il entendit les paroles d’Ilyès et que ce dernier vint doucement déposer un baiser sur son front tandis que sa main vint caresser l’une de ses joues. « Oui, je veux de toi… Je ne veux plus jamais te quitter Ilyès… Plus jamais… » Ses yeux s’étaient à nouveau remplis de larmes qu’il essuya doucement et ses bras vinrent alors s’enrouler autour du cou de son amant pour que son regard puisse se perdre à nouveau dans le sien. Il était si rassuré de savoir qu'il acceptait sa promesse... Toutefois, son sourire s’effaça légèrement quand il aperçut son petit ami se relever. A peine son corps s’était éloigné du sien que Ryûhei se sentit déboussolé. Lui qui avait besoin de sa chaleur et sa présence, il avait désormais l’impression d’être ridiculement faible, de n’être plus qu’une âme qui errait sans repère et sans but dans l’univers. Se mordant fortement la lèvre inférieure, le japonais fut néanmoins apaisé quand Ilyès vint s’asseoir à ses côtés après lui avoir tendrement embrassé la joue. Un sourire s’étira sur ses lèvres et il s’empressa de combler l’infime distance qui le séparait de son amant.

Alors qu’il appréciait les caresses que lui faisait Ilyès, le serpentard émit un faible grognement quand ce dernier mentionna le devoir. Devoir qu’il avait pourtant réussis à oublier quelque instant… Mais il allait bien falloir qu’ils s’y replongent tous les deux, alors que sa seule envie désormais était de profiter d’Ilyès… Arborant une moue boudeuse, Ryûhei se contenta alors simplement de se rapprocher un peu plus de son amant, avant qu’un rire ne vienne franchir la barrière de ses lèvres en observant le russe remettre l’une de ses mèches de cheveux en place. Oui, il lui faisait toujours autant d’effet, si ce n’est bien plus qu’avant… Esquissant alors un large sourire, Ryûhei approcha sa tête vers celle de son petit ami avant de lui susurrer quelques mots à son oreille. « Tu n’imagines même pas à quel point tu peux me faire de l’effet Ilyès… »  Se reculant lentement, Ryûhei sentit que ses joues s’embrasser légèrement. A vrai dire, il était un peu étonné par son geste et ses paroles. Mais son corps était tellement empli de désir qu’il ne laissait finalement guider par ses pulsions, pulsions qu’il n’arrivait pas et qu’il ne voulait pas contrôler.

Souriant un peu plus après le nouveau baiser d’Ilyès sur sa tempe, le japonais commença à caresser doucement de son pouce le dos de la main de son amant, et cette sensation l’envahit d’un puissant sentiment de bien-être qu’il souhaitait ne plus jamais perdre. Et les mots que prononcèrent par la suite son aimé le firent doucement frissonner et firent accélérer subitement les battements de son cœur. Déposant un léger baiser contre la joue d’Ilyès, le serpentard approcha à nouveau ses lèvres de son oreille, avant de lui murmurer doucement. « Je t’ai toujours aimé Ilyès… Et mon cœur n’a cessé de battre pour toi depuis le jour où j’ai plongé mon regard dans le tien… » L’une de ses mains vint alors se poser doucement sur la poitrine de son amant afin d’y sentir pulser son cœur sous ses doigts, tandis que son visage vint se poser sur son épaule alors qu’un sourire se dessina sur ses lèvres. Il souhaitait que ce moment d’intimité qu’il partageait avec Ilyès ne s’interrompe jamais. Il avait désormais oublié le devoir d’astronomie qui traînait à ses côtés, qui était pourtant la raison de sa venue dans cet endroit du château. Il avait simplement envie de profiter de cet instant avec l’homme qu’il aimait, de profiter de ses caresses et de ses baisers qui l’enivraient, de profiter de sa présence qui le rassurait. Sa main qui était alors posée sur sa poitrine longea le torse de son petit ami pour venir s’échouer sur sa hanche, que ses doigts commencèrent à caresser fébrilement tandis que ses propres croissants de chairs vinrent déposer quelques des baisers papillons sur l’épaule puis le cou du serpentard. « Tu sais… Je n’ai plus trop envie de travailler sur ce devoir aujourd’hui, pas toi… ? » Lui qui pourtant angoissait à l’idée même d’échouer à un devoir, il était désormais prêt à abandonner son obsession simplement pour prolonger ce moment qu’il partageait avec l’homme qu’il aimait.© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
POUR EN SAVOIR PLUS
Re: Once upon a time ... |Pv Ryûhei ♥| ϟ


Revenir en haut Aller en bas

Once upon a time ... |Pv Ryûhei ♥|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Quite cute: ral quite cute, play time & candy yum yum
» SWAP Apéro Time
» (✰) i hold the time to keep you off my mind.
» ☾ every time you touch me i just melt away.
» M482 VISÉ

 :: les couloirs de poudlard ☽ :: Extérieur du château :: Lac de Poudlard