AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Livres - Reverie



Invité
Invité
avatar
POUR EN SAVOIR PLUS
Livres - Reverie ϟ Dim 19 Fév - 14:55




Livres ♆

Reverie & Jade



Si le soleil n'avait pas été l'ennemi de la nuit, alors probablement aurait-il été l'allié de Jade. Mais il n'y avait rien qui fasse plus plaisir à la brune désormais, que les nuits sans lune où elle sentait son corps tiraillé entre sa liberté éphémère et la tristesse d'avoir perdue une amie chère à son cœur. C'était le seul instant, une fois par mois, où elle ne ressentait pas cette étrange pression dans ses muscles. C'était là le seul instant où elle ne se sentait pas contrainte de cacher qui elle était vraiment. Le seul où elle n'avait pas non plus constamment l'impression d'être dévisagée par la totalité des étudiants et des professeurs de Poudlard. Malheureusement pour la jeune femme, la nuit sans lune était passée depuis bien longtemps et depuis lors elle scrutait avec appréhension le calendrier lunaire. Comme si le simple fait de mettre des croix dans des cases chaque jour pouvaient la préparer davantage à ce qui serait très bientôt une véritable torture. C'était stupide en fait, de compter les jours de cette manière, puisqu'à chaque fois, c'était son corps tout entier qui lui rappelait sa situation et la façon déconcertante avec laquelle le temps passait sans qu'elle n'ait jamais la moindre emprise sur quoi que ce soit. Déconcertante, mais aussi bougrement frustrante en fin de compte. Parce qu'elle ne pouvait rien faire, si ce n'est attendre simplement, comme un mourant sentant l'heure proche.  

En soupirant doucement, elle passa une main dans ses cheveux. Aujourd'hui elle ne les avait pas accrochés en une habituelle queue de cheval, préférant laisser à ces derniers la possibilité de sentir la fraîcheur des vents hivernaux qui parcouraient parfois les couloirs du château. Avec sa robe à l'effigie de sa maison et sa cape sur les épaules, elle marchait, la tête haute et l'allure un peu peste, comme elle avait l'habitude de le faire lorsqu'elle n'était pas seule. En effet, à côté d'elle, une jeune Serdaigle lui demandait quelques conseils sur sa façon de voler. Jade n'était pas une experte, probablement pas la meilleure que la Terre et le monde des sorciers aient connu, mais étrangement elle avait réussi, par un miracle un peu soudain, à obtenir la place de capitaine de l'équipe des Serdaigle en plus de son poste d'attrapeur. Elle était plutôt fière lorsqu'elle avait apprit sa nouvelle et sans hésiter, elle avait envoyé une longue lettre à Joe dans l'espoir qu'il puisse lui répondre rapidement. Dedans, elle avait mis toute son affection pour l'homme dont elle pouvait faire preuve et s'était aussi confiée à lui sur le Quidditch et l'amour qu'elle avait de ce sport. Elle restait toutefois humble et s'était sans doute pour ça que quelques Serdaigles venaient parfois à elle. Si elle n'était pas la meilleure, elle s'assurait toujours de ne pas leur raconter n'importe quoi et de les aider du mieux qu'elle le pouvait. Comme ce matin par exemple, lorsqu'après son cours de potion, une jeune fille lui avait demandé un peu de temps.  

Elle cru entendre un chien hurler plus loin et elle se retourna d'un bloc, heurtant au passage la pauvre étudiante qui la suivait dans l'espoir d'obtenir des réponses à ses très nombreuses questions. Scrutant les alentours avec des yeux qui auraient pu sembler inquisiteurs, mais qui étaient en réalité effrayés, Jade chercha vainement la cause de ce bruit. Mais rien ne sembla changer. Les étudiants traversaient les couloirs pour se rendre dans leurs différentes salles de cours sans même chercher à se soucier d'elle. En fait, même la jeune fille à ses côtés s'était éloignée après l'avoir salué, craignant sans doute de ne se faire à nouveau rentrer dedans. Jade soupira et se passa doucement une main sur le visage. Elle était fatiguée et sans doute aussi un peu trop sur les nerfs en ce moment. Jade avait cruellement besoin de souffler un coup et de décompresser, mais ses études, en plus du lourd fardeau qu'elle portait depuis quelques temps déjà, ne l'y aidaient absolument pas.

Finalement et pour éviter d'attirer l'attention, elle décida de se rendre à la bibliothèque. Ses cours de potion lui prenaient beaucoup moins de temps que les autres en ce moment et comme elle voulait s'avancer sur ses cours, elle avait quelques devoirs à faire, en plus de ceux donnés par le professeur. Rapidement donc et sans prêter attentions aux escaliers qui semblaient se ravir du fait de perturber les nouveaux élèves, elle se rendit discrètement au troisième étage. A cette heure-ci et comme les cours de l'après-midi n'étaient pas encore tous terminés, il n'y avait pas grand monde. Elle alla chercher des livres qu'elle avait déjà repérés la veille puis s'installa dans un coin, à l'écart, pour ne pas être dérangée. Très vite pourtant, elle redressa la tête en plissant légèrement le nez. Une odeur étrange lui parvenait et très bientôt, une impression inexplicable s'empara d'elle. Cette impression elle commençait à bien la connaître et elle s'en agaça. Encore lui ?! Il ne pouvait pas la laisser tranquille deux minutes ?! A croire que c'était lui qui la suivait maintenant qu'elle tentait de faire de son mieux pour ne plus trop le faire ! Enfin, plus trop était tout à fait relatif, la veille au soir encore, pendant tout le repas, elle l'avait fixé. Puis, après ça, elle l'avait même suivi jusqu'aux cachots des Serpentards pour s'assurer qu'il n'était pas passé par ailleurs. C'était un peu étrange, elle pouvait le concevoir, mais elle ne parvenait toujours pas expliquer cet étrange comportement. Surtout maintenant. Après les événements récents, où elle avait été à deux doigts de le manger sur place, elle ne savait plus trop quoi faire. Jade n'en avait pas parlé à Joe, trop honteuse, mais elle avait cruellement besoin de comprendre ce qu'il se passait. Parce que même si elle y songeait parfois, il ne pouvait tout de même pas lui avoir jeté un sort ! A moins que...

Les yeux dans le vague, elle ne s’aperçut que trop tard que le jeune homme qui la tracassait depuis quelques temps n'était qu'à quelques mètres d'elle. Se crispant légèrement, elle tenta de se focaliser sur son livre, sans grand succès. Elle espérait simplement qu'il ne tarde pas trop à déguerpir, de crainte qu'un accident ne se produise. Elle n'avait pas envie de faire parler d'elle. Elle voulait simplement qu'on l'oublie un peu et qu'elle ne se fasse pas remarquer outre mesure.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
POUR EN SAVOIR PLUS
Re: Livres - Reverie ϟ Dim 19 Fév - 20:42


❝ books aka the wolf girl and the empath boy. ❞
- wade jade & hwang reverie -
“Perhaps by now I'd come far enough that I had the guts to be afraid.”    
Pendant que les quatrièmes années se dirigeaient vers les cours de divination, qu’il n’avait pas pris en option, Reverie s’était dirigé vers la bibliothèque. Il avait un projet à rendre pour son cours de runes, et il n’aimait pas rendre des devoirs moins que parfait. La veille il avait été demander une autorisation à rentrer dans la réserve pour récupérer des livres qu’on ne pouvait lire que sur place et il avait été montrer son mot au responsable de la bibliothèque avant de s’installer à l’une des tables de la Réserve bien loin des autres. Reverie était un élève studieux. Passionné par les livres même. Il aurait vraiment eu sa place dans la maison des Serdaigles, mais c’était son côté secret qui l’avait emporté, c’était son côté débrouillard qui avait gagné sur cette envie de tout connaître. Il ne s’en plaignait pas. Peut-être qu’à Serdaigle il se serait fondu dans la masse et personne n’aurait entendu ses appels à l’aide silencieux, peut-être qu’il aurait vraiment abandonné là-bas. Mais ce n’était pas vraiment un sujet auquel il voulait penser. Et presque naturellement, l’esprit de Reverie se coupa du monde, se penchant sur les origines des runes, les différentes écritures possibles et utilisations, noircissant des parchemins de notes vu que ce livre ne pouvait pas quitter l’endroit.

Il savait que sur le coup il était tout de même privilégié. Le professeur Al Baghdadi aimait les élèves érudits, particulièrement ceux à Serpentard. Il avait vu le potentiel chez lui, notamment avec sa capacité à maîtriser les sortilèges informulés, alors à chaque fois qu’il venait avec une demande d’emprunt ou encore d’accès à la Réserve il la signait sans même plus s’attarder sur les livres qu’il demandait, le croyant dans son propre jugement à savoir ce qui était de son niveau ou non. Même à la bibliothèque on était habitué à le voir trainer dans la Réserve sans forcément relever les yeux sur son passage silencieux ou s’inquiéter de le voir si souvent là, sa réputation d’élève brillant et studieux le précédant comme toujours. Et cette fois encore, il en profitait, il avait ainsi un endroit calme et assez loin des autres pour travailler loin des émotions qu’il ressentait autour de lui. Certes la bibliothèque était calme, mais il y avait toujours des élèves à l’intérieur angoissant pour un devoir, se questionnant sur tel ou tel livre, ou même se focalisant sur d’autres choses que les études et leurs émotions venaient le parasiter. Il ne parlait même pas de sa salle commune. Non vraiment la réserve était l’endroit rêvé pour lui.

Et le temps passa calmement tandis qu’il notait tout ce qui l’intéressait dans son livre. Assez pour y avoir passé deux heures. Assez pour avoir de quoi avoir un ‘Optimal’ à son prochain devoir, enfin l’espérait-il. Rangeant avec précaution le livre sur lequel il avait pris des notes, il prit le deuxième qu’il comptait bien emprunter et rangea ses affaires. Il avait des livres à aller trouver dans la partie générale de la bibliothèque afin de pouvoir compléter ses notes avec l’avis d’un autre expert en runes et il serait libre de partir et d’aller se mettre dans un coin plus tranquille du château. C’était totalement habituel de sa part de déserter les lieux remplis d’animation pour trouver des coins tranquilles, que ce soit une salle de cours non utilisée, des couloirs non-arpentés, il fuyait le monde, connaissant le château comme sa proche. Il était même normal de ne pas le voir à certains repas, les élèves de sa maison ne s’en inquiétant pas outre mesure. Il était après tout connu et reconnu que Reverie semblait avoir les clefs du château et surtout la côte au près de n’importe quelles créatures magiques. Ainsi quand il mettait un pas en cuisine il était accueilli de piaillements d’elfes de maison qui lui servaient un repas capable de le rassasier pour les mois à venir.

Et ce soir il comptait bien s’isoler, il y avait une ancienne chambre de préfet abandonné qu’il avait découvert au deuxième étage de l’aile ouest où il pourrait s’installer, le tableau la cachant était une très jolie nymphe sylvestre qui semblait l’apprécier assez pour le laisser passer et même aller dans un des tableaux en cuisine pour lui demander à manger. Sortant de la Réserve, et se dirigeant vers le rayon consacré à l’art des runes, l’un des coins reculés de la bibliothèque, il s’arrêta pourtant quand il ressentit une présence qu’il ne connaissait que trop bien. C’était une présence qui l’effrayait même. Ces émotions qui le bouleversent, l’effraient, le bousculent. Ses livres tombèrent sur une table dans un bruit sourd, tandis qu’il se cachait derrière une étagère, la main sur le cœur, les yeux fermés, la respiration haletante. Où était-elle. Où était-elle cette Serdaigle qui le poursuivait, qui le suivait, qui le traquait. Toujours là, non loin, à l’épier, à le chercher du regard. Il croyait ça innocent au début. Il est naïf Reverie, il est innocent, à trop s’éloigner des humains, il ne les comprend plus tellement et les observe à travers le kaléidoscope de leurs émotions. Mais l’innocence a fait place à cette lucidité sourde et la curiosité à son égard est devenu plus sauvage, pour violente.

Il avait appris son nom. Jade. C’est joli Jade, ça lui rappelait son pays, les temples bouddhiste, les bracelets sur le marché de nuit à Kowloon. Ca lui rappelait également les pierreries dont se drapaient sa mère, sur ses mains, dans ses cheveux, partout. Mais Jade était jolie aussi. Jolie, mais sauvage. Effrayante maintenant. Elle l’avait attrapé un jour dans un couloir, et il n’avait pas compris. Il n’avait pas compris pourquoi il était contre le mur, et pourquoi il y avait tant d’intérêt chez cette personne pour lui. Et il n’avait jamais vraiment pu le savoir, cet assaut d’émotions lui donnant le tournis tandis qu’il avait rejeté d’un geste fragile la main qui le tenait le poignet, la fuyant aussi vite que possible. Il n’était pas lâche normalement. Non il n’était pas lâche mais c’était trop d’un coup. Beaucoup trop. Et il avait paniqué.

Il ne devait pas paniquer encore. Sa main serrant sa chemise, il tenta de calmer sa respiration, tandis qu’il se tournait vers les livres, tâtonnant d’une main tremblante les différentes œuvres à la recherche de l’ouvrage dont il avait besoin. Et il ne l’avait pas vu Reverie, il ne savait pas qu’elle était à une table non loin de là, et qu’elle avait sans doute tout suivi de son manège, de son malaise. Trouvant enfin le livre qu’il désirait, il tira le grimoire pour l’ajouter à celui qu’il avait posé sur la table avant de mettre ses notes dans son sac de même que sa pochette à dessins qu’il avait sorti sans vraiment avoir le temps de dessiner et son matériel d’écriture. Il fallait qu’il parte en vite. Et c’était idiotement, non vraiment c’était idiot, son cœur battant à mille à l’heure, l’esprit embrumé de cette curiosité sauvage, presque malsaine et surtout hostile qu’il se dirigea vers la sortie, une migraine violente le prenant déjà, sans savoir qu’il passait à côté de sa table.

code by lizzou — gifs by TUMBLR


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
POUR EN SAVOIR PLUS
Re: Livres - Reverie ϟ Lun 20 Fév - 23:26


Livres ♆

Reverie & Jade



Au début cela avait juste été cette fragrance étrange. Cette odeur tout à fait particulière qu'elle avait appris à côtoyer à force d'habitude. C'était si particulier et si normal à la fois, comme si, avec le temps, tout cela n'était plus que quelque chose d'ordinaire en fin de compte. Pourtant, ça n'était absolument pas le cas. En réalité, outre ce parfum étrange qui flottait de manière plus ou moins tenace un peu partout dans les recoins du château il y avait maintenant cette étrange impression qui l'attirait toujours au même endroit, ou plutôt, toujours auprès de cette même et unique personne. Si bien que cela en devenait véritablement frustrant, voir même un tantinet dangereux. Elle avait déjà pris des risques inutiles et maintenant encore, elle frôlait continuellement la limite qui l'avait depuis toujours empêché de virer du mauvais côté. Mais c'était réellement compliqué. Et Jade ne voulait plus prendre de risques inutiles, elle ne voulait plus voir son secret sur le point d'être découvert à chaque fois qu'elle s'approchait d'un peu trop près du jeune homme. Car, c'était le soucis en lui-même, ce jeune homme. Et plus le temps passait, plus Jade tendait à croire qu'il avait eu vent de son secret par elle ne savait quel moyen et qu'à cause de cela, il lui avait jeté une sorte de sort ou de maléfice pour qu'elle soit contrainte par un moyen ou un autre de révéler sa véritable nature.  

Il passa devant elle sans lui adresser le moindre mot, le moindre regard. Il avait simplement l'air pressé de quitter la bibliothèque avec sa sacoche sous le bras. L'air très pressé même. Comme s'il avait quelque chose à cacher. Alors que le cerveau de Jade bouillonnait, très vite, in fut évident pour elle qu'elle devait agir dans l'immédiat si elle ne voulait pas passer à côté d'une opportunité tout à fait particulière d'éclaircir les choses et de rappeler à ce jeune homme qu'elle ne se laisserait pas influencer par le moindre chantage. Alors, saisissant ses parchemins, elle les fourra rapidement dans sa sacoche, rangea le livre qu'elle avait emprunté et se précipita, sans se soucier le moins du monde du bruit qu'elle faisait, à la suite du jeune homme qui avait désormais quitté les lieux.  

Elle le retrouva quelques mètres plus loin alors qu'il s'éloignait à une allure plus que rapide, comme pour quitter les lieux d'un crime. Jade fronça les sourcils, persuadée qu'il la fuyait elle de peur qu'elle n'ait découvert ce qu'il avait bien pu lui faire. A la manière d'un prédateur et sans doute de façon un peu trop lupine, elle se lança donc à sa poursuite et d'un mouvement rapide, elle lui passa devant afin de lui barrer la route. Cette fois-ci, il était hors de question de le toucher, voir même de rentrer en contact ne serait-ce qu'une seule seconde avec lui. Une fois lui avait suffit, il était hors de question qu'elle se fasse avoir à nouveau. Alors, les bras croisés sous sa poitrine et son air colérique peint sur le visage, elle s'imposa brusquement, bloquant la seule issue qui aurait pu s'offrir à lui. Là, elle décida de se jeter à l'eau et interpella l'autre ;

« Toi et moi devons avoir une petite discussion je crois. Parce que je commence sérieusement à en avoir marre de ton petit manège. Alors, écoute-moi bien, ça suffit maintenant ! Trop c'est trop et je ne supporte plus tout ça ! »

Si elle était bougrement agacée, une part d'elle ne pouvait pourtant pas s'empêcher d'être juste là, à côté de lui. Et c'était sans doute ça, le plus dérangeant, au final.  

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
POUR EN SAVOIR PLUS
Re: Livres - Reverie ϟ Sam 25 Fév - 15:38


❝ books aka the wolf girl and the empath boy. ❞
- wade jade & hwang reverie -
“Perhaps by now I'd come far enough that I had the guts to be afraid.”    
Le monde tournait autour de lui. Il y avait trop d’émotions soudainement, et un rappel amer à quel point il était dépendant de son don, à quel point il n’avait aucune maitrise, rien. Ce trop plein d’émotions était en train de le bouffer de l’intérieur et il se sentait lentement étouffer. C’était trop sauvage, trop animal et trop humain à la fois. Il fallait qu’il sorte, il fallait qu’il s’en aille et vite. Elle était trop près, bien trop près, et elle mettait son contrôle à dur épreuve. Depuis le moment où elle l’avait attrapé c’était comme si une connexion s’était établie, comme si les émotions de Jade qui n’avait que l’intriguer au début sans pour autant le déranger étaient soudainement devenues trop présentes, bruyantes, oppressantes. Et rien que le fait d’être dans la même pièce était soudainement un calvaire. Sa sacoche qu’il n’avait pas pris le temps de passer à l’épaule, il marchait tel un automate pressé vers la sortie de la bibliothèque, enregistrant rapidement ses livres et laissant la note du professeur Al Baghdadi sur le bureau des emprunts avant de filer sans un sourire, sans un hochement de tête, cette idée violente de vouloir fuir guidant ses gestes.

Et s’il était passé devant elle, il ne l’avait même pas calculée. Ca cognait lourdement dans son crâne et sa vision était rendue flou par la douleur et ce flot d’émotions qui ne voulait pas se tarir. Pourquoi ne voulait-il donc pas s’atténuer ? Reverie aurait voulu s’arracher la tête, tant cette tornade d’émotions le laissait faible et fragile. Se passant fébrilement une main sur le visage, cherchant à dégager sa vue de ses mèches blondes cendré qui l’empêchaient de voir plus loin que ses pieds, il tenta de regarder devant lui et bien mal lui en prit. Elle était devant lui Jade, lui coupant la route, lui coupant sa fuite et son accès vers la tranquillité. Et ce fut presque machinalement que Reverie recula, d’un pas seulement, mais suffisamment pour qu’on voit son malaise. Son regard bleu trop clair se posa sur la jeune femme, notant la posture, la colère sur ses traits, le laissant perplexe, perdu. Qu’est-ce qu’elle lui voulait ? Ce n’était plus suffisant de le suivre ? Maintenant il fallait qu’elle l’interpelle ? Il n’y comprenait pas grand chose.

« Toi et moi devons avoir une petite discussion je crois. Parce que je commence sérieusement à en avoir marre de ton petit manège. Alors, écoute-moi bien, ça suffit maintenant ! Trop c'est trop et je ne supporte plus tout ça ! »

Et machinalement, dans un geste qu’il n’avait pas fait depuis qu’il avait dix ans, il ouvrit la bouche cherchant à répondre, ses mots se bousculant sans jamais passer sa gorge, le laissant idiotement là, la bouche ouverte et le silence pour seules paroles. Il n’avait rien fait ! De quel manège parlait-elle ? Ce n’était pas lui qui la suivait encore et encore à ce qu’il sache. Sortant sa baguette, sa magie pulsant autant que sa migraine, il dut s’y prendre à deux fois avant que des mots ne s’inscrivent dans les airs, dans un ensemble d’étincelles colorées.

« Laisse moi tranquille. »

Rien d’autre. Ordre ou supplique, va savoir, mais vu l’état de Reverie ça tenait plus de la supplication qu’autre chose. Et passant finalement son sac sur son épaule, li s’avança vers elle, se décidant qu’il ne s’arrêterait pas, qu’il passerait. Alors peut-être que sans le vouloir, il forçait le destin, mais pour passer Reverie la décala d’une poussée au niveau du bras, le contact le laissant dans un geignement de douleur tandis qu’il reculait sa main, pour finir contre le mur, son autre main accrochant ses cheveux face à toutes ces émotions, les siennes, qui venait d’affluer vers lui sans lui laisser aucune chance. Et une question flottait sur ses lèvres, sans qu’il ne puisse vraiment la poser : Mais qui es-tu à la fin ?

code by lizzou — gifs by TUMBLR


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
POUR EN SAVOIR PLUS
Re: Livres - Reverie ϟ


Revenir en haut Aller en bas

Livres - Reverie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Consultation Livres Hebdo? (&autres revues professionnel
» Le maghreb des livres 2010
» Idée: une bourse aux livres
» livres prénoms ou internet ?
» des livres pas comme les autres

 :: la pause lait et cookies ☽ :: La corbeille :: RP